Face à la pandémie, la Hongrie interdit aux étrangers d'entrer sur son territoire

- Avec AFP

Face à la pandémie, la Hongrie interdit aux étrangers d'entrer sur son territoire© ATTILA KISBENEDEK Source: AFP
Gergely Gulyas, chef du Bureau du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, en 2018 (image d'illustration).

Le gouvernement hongrois a annoncé qu'il allait totalement interdire l'accès à son territoire pour les non-résidents dès le 1er septembre, afin de tenter d'enrayer la hausse du nombre des contaminations par le nouveau coronavirus.

«A partir du 1er septembre, les citoyens étrangers ne seront plus autorisés à entrer sur le territoire de la Hongrie. Les citoyens hongrois qui reviennent de l'étranger doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours ou doivent présenter deux tests négatifs», a déclaré Gergely Gulyas, le chef du Bureau du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, face aux évolutions inquiétantes de la pandémie de Covid-19

Il y a un risque d'introduction du virus et la plupart des nouvelles infections sont d'origine étrangère

«Il y a un risque d'introduction du virus et la plupart des nouvelles infections sont d'origine étrangère. Les Hongrois qui entrent dans le pays doivent financer eux-mêmes le test, ils ne seront pas payés par l'Etat. La classification épidémiologique des pays a été abolie, la Hongrie est verte, tous les autres pays passent désormais au rouge», a ajouté Gergely Gulyas, en faisant référence à un système de feux tricolores mis en place.

Le détail de ces mesures et les exceptions, notamment diplomatiques, à son application, doivent être précisés le matin du 29 août au cours d'une réunion à laquelle doit participer le Premier ministre de droite Viktor Orban. 

Le gouvernement a indiqué que la fermeture des frontières devrait rester en place durant un mois. 

Membre de l'Union européenne et de l'espace Schengen, la Hongrie compte moins de 10 millions d'habitants et a enregistré officiellement environs 5 500 cas de contaminations au nouveau coronavirus. 614 décès sont imputés à la maladie Covid-19 dans le pays d'Europe centrale. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»