Auschwitz : le musée s'offusque de la tendance à personnifier des victimes de la Shoah sur TikTok

- Avec AFP

Auschwitz : le musée s'offusque de la tendance à personnifier des victimes de la Shoah sur TikTok© NORA SAVOSNICK Source: Reuters
Vidéo
Le site d'Auschwitz.

La nouvelle tendance consistant à personnifier des victimes de l'Holocauste dans des vidéos du réseau social TikTok est «blessante et offensante», a déploré le musée d'Auschwitz. Plusieurs internautes se sont en effet amusés à une telle pratique.

Le musée du camp d'extermination d'Auschwitz – construit par l'Allemagne nazie en Pologne occupée pendant la Seconde Guerre mondiale – a réagi à de courtes vidéos dans lesquelles de jeunes utilisateurs prétendent raconter comment ils sont décédés durant la Shoah, arborant parfois de fausses blessures, ou habillés d'un uniforme rayé doté d'une étoile.

«La tendance "victimes" sur TikTok peut être blessante et offensante. Certaines vidéos sont dangereusement proches ou déjà au-delà d'une banalisation de l'histoire», a ainsi commenté le 26 août le Mémorial sur Twitter. 

«Certaines [vidéos] n'ont pas été créées en souvenir de quelqu'un, mais pour faire partie de la tendance en ligne, c'est très douloureux», a précisé le musée situé dans la ville d'Oswiecim, dans le sud de la Pologne. «Mais nous devrions en parler, pas pour jeter l'opprobre et attaquer des jeunes gens dont les intentions semblent très diverses. Ce n'est pas un défi éducatif», a-t-il ajouté.

Certains internautes ont de fait relayé ces vidéos jugées offensantes sur Twitter pour en dénoncer les auteurs. Ceux-ci se griment le visage, une de ces vidéastes expliquant par exemple qu'elle était «morte dans les chambres à gaz d'Auschwitz».

Selon le musée, un million de juifs d'Europe ont péri à Auschwitz entre 1940 et 1945 sur les six millions exterminés lors du génocide. Plus de 100 000 personnes non-juives y ont également péri, selon la même source. Près de 232 000 victimes étaient des enfants.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»