Pékin dénonce la visite d'un ministre américain à Taïwan, une menace pour «la paix et la stabilité»

Pékin dénonce la visite d'un ministre américain à Taïwan, une menace pour «la paix et la stabilit黩 Pei Chen Source: AFP
Cover Alex Azar est arrivé le dimanche 9 août 2020 à Taïwan dans le cadre d'une importante visite diplomatique.

Le secrétaire américain à la Santé est arrivé à Taïwan le 9 août à la tête d'une délégation diplomatique. La rencontre vise officiellement à saluer la gestion efficace du Covid par Taipei. La Chine, qui considère sienne l'île, est montée au créneau.

Le secrétaire à la Santé américain, Alex Azar, est arrivé dimanche 9 août à Taïwan à la tête d’une importante délégation, la plus éminente envoyée sur l’île depuis 1979, année de rupture officielle des relations diplomatiques entre Washington et Taipei – les Etats-Unis décidant, à partir de cette date, de reconnaître la République populaire de Chine basée à Pékin comme le seul représentant de la Chine. Selon l'AFP, en effet, ce membre du gouvernement est le responsable américain de haut rang à s'être rendu à Taïwan depuis cette époque.

La visite diplomatique a été condamnée par Pékin qui la considère comme une menace pour «la paix et la stabilité». La Chine accuse les Etats-Unis de rechercher l'indépendance formelle de l'île.

Pour les Etats-Unis, le succès sanitaire de Taïwan témoigne de l'efficacité des «sociétés libres et démocratiques» 

Alex Azar doit rencontrer la présidente Tsai Ing-wen, ainsi que son homologue Chen Shih-chung et le ministre taïwanais des Affaires étrangères Joseph Wu. Le déplacement, selon Washington, vise notamment à saluer les succès de Taïwan dans la gestion de l'épidémie de Covid-19. En dépit de sa proximité géographique et commerciale avec la Chine continentale d'où est partie la pandémie, Taïwan a en effet enregistré moins de 500 cas de coronavirus et seulement sept décès.

Sur Twitter, le membre du gouvernement américain avait déclaré le 5 août que ce voyage témoignerait de la «conviction partagée selon laquelle les sociétés libres et démocratiques constituent le meilleur modèle pour protéger et promouvoir la santé».

L’événement est source de tension car la République populaire de Chine considère Taïwan comme l’une de ses provinces historiques. L'île aux 23 millions d'habitants est dirigée par un régime indépendant mais très liée à l'Empire du milieu d'un point de vue économique.

Souhaitant peut-être amenuir les craintes de Pékin, Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain avait rappelé mercredi 5 août au cours d'une conférence de presse que «des ministres [américains s'étaient] rendus à Taïwan dans le passé» et avait précisé qu'Alex Azar y allait pour «parler de questions de santé publique», notamment la recherche d'un vaccin contre le coronavirus. 

En tout état de cause, cette visite à l'enjeu symbolique survient dans un contexte de fortes tensions entre les Etats-Unis et la Chine, autour notamment de la situation à Hong Kong, de la politique des autorités chinoise vis-à-vis de la minorité ouïghoure, de l'origine de la pandémie de coronavirus, des revendications chinoises en mer de Chine méridionale ou encore des mesures prises par l'administration Trump contre l'application chinoise TikTok.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»