Explosions au Liban : le Hezbollah nie avoir un entrepôt d'armes dans le port de Beyrouth

Explosions au Liban : le Hezbollah nie avoir un entrepôt d'armes dans le port de Beyrouth© STR Source: AFP
en continu
Zone touchée par les explosions à Beyrouth.

Deux puissantes déflagrations sont survenues à Beyrouth le 4 août. Au moins 150 victimes sont à déplorer. Le gouvernement a pointé du doigt une cargaison de 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium stockée depuis 6 ans dans un entrepôt.

Mise à jour automatique
  • La France a mis en place un «pont aérien et maritime» afin d'acheminer plus de 18 tonnes d'aide médicale et près de 700 tonnes d'aide alimentaire vers Beyrouth, a annoncé le ministre français des Affaires étrangères.

    Huit vols – les premiers partis le 5 août, dès le lendemain de la catastrophe – et deux liaisons maritimes sont pour l'heure programmés, a détaillé le ministère dans un communiqué.

  • L'énorme explosion au port de Beyrouth a engendré un cratère de 43 mètres de profondeur, a fait savoir ce 9 août à l'AFP une source sécuritaire libanaise, citant des évaluations effectuées par des experts français en pyrotechnie dépêchés sur le terrain.

  • L'explosion au port de Beyrouth, qui a dévasté des quartiers entiers de la capitale libanaise, a fait 158 morts et plus de 6 000 blessés, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

    Le ministère a revu à la baisse le nombre de personnes toujours portées disparues, indiquant qu'il était désormais de 21, alors qu'il évoquait auparavant plusieurs dizaines. Le précédent bilan de la terrible explosion était de 154 morts et plus de 5 000 blessés.

  • 43 Syriens figurent parmi les victimes de l'explosion au port de Beyrouth, a annoncé l'ambassade de Syrie au Liban ce 8 août.

  • L'épouse de l'ambassadeur des Pays-Bas au Liban est décédée des suites de ses blessures après l'explosion ravageuse du port de Beyrouth, a fait savoir l'ambassade dans un communiqué.

  • Une vidéo d'une des déflagrations du port de Beyrouth du 4 août, prise par un téléphone portable, a émergé sur les réseaux sociaux. On y voit un épais nuage de fumée s’échapper du port, avant que la deuxième explosion survienne.

  • L'Elysée a fait savoir à l'AFP qu'une conférence des donateurs co-organisée par l'ONU et la France aurait lieu le 9 août à 14h.

  • Plus de 60 personnes sont toujours portées disparues à Beyrouth, quatre jours après l'explosion au port qui a dévasté la capitale et tué plus de 150 personnes, a indiqué ce 8 août un responsable du ministère libanais de la Santé.

    «Le nombre de morts s'élève à 154, dont 25 qui n'ont pas encore été identifiés», a affirmé ce responsable. «En outre, nous avons 60 personnes toujours portées disparues», a-t-il précisé à l'AFP. Le ministère de la Santé a affirmé la veille qu'au moins 120 des plus de 5 000 personnes blessées par l'explosion du 4 août, étaient toujours dans un état critique.

  • «Je nie totalement, catégoriquement, qu'il y ait quoi que ce soit à nous dans le port, ni entrepôt d'armes, ni entrepôt de missiles (...) ni une bombe, ni une balle, ni nitrate» d'ammonium, a martelé le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah dans une allocution télévisée, après des accusations qui ont circulé dans les médias ou au sein de l'opinion publique et pointant du doigt le mouvement chiite libanais.

  • Les Etats-Unis ont annoncé envoyer immédiatement au Liban 15 millions de dollars de nourriture et de médicaments, trois jours après les violentes explosions qui ont dévasté Beyrouth. 

    Cette aide, qui sera acheminée sur place par l'armée américaine, équivaut à trois mois de nourriture pour 50 000 personnes et trois mois de médicaments pour 60 000 personnes, a indiqué dans un communiqué l'agence d'aide internationale des Etats-unis, USAid.

Découvrir plus

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»