La Biélorussie dit avoir arrêté des mercenaires de nationalité russe sur son territoire

La Biélorussie dit avoir arrêté des mercenaires de nationalité russe sur son territoire© Rutply
Les autorités biélorusses procèdent à l'arrestation de ressortissants russes, le 29 juillet 2020.

Selon le renseignement biélorusse, plus de 30 mercenaires russes de la société militaire privée Wagner ont été arrêtés en Biélorussie. Les autorités les accusent de vouloir «déstabiliser» la campagne électorale en préparant des «actes de terrorisme».

Selon le chef du service de renseignements biélorusse Valery Vakoultchik cité par Tass, «32 ressortissants russes, membres de l'organisation paramilitaire Wagner», ont été arrêtés très tôt le 29 juillet près de la capitale Minsk. Un 33e homme a été appréhendé dans le sud, fait savoir Belta. Ces derniers ont été accusés de préparer des «actes de terrorisme» dans le pays, par le secrétaire d'Etat du Conseil de sécurité de Biélorussie, Andrey Raukov.

Cette agence biélorusse a également a publié la liste et l'état-civil des 33 personnes arrêtées, tous des hommes âgés de 24 à 55 ans.

Belta et la première chaîne de télévision biélorusse ont annoncé ces arrestations après que les autorités ont appris «l'arrivée sur le territoire [biélorusse] de 200 combattants devant déstabiliser la situation en période de campagne électorale». 

La télévision publique biélorusse a diffusé des images prises par des caméras de vidéo-surveillance de l'arrivée groupée des suspects dans un hôtel, puis de leur arrestation. Y sont montrés des liasses de dollars, des passeports russes ainsi que des manuels d'instruction de matériel militaire, décrit l'AFP.

La société russe Wagner, à l'instar de BlackWater, fait partie des sociétés militaires privées dont les actions suscitent régulièrement la controverse.

La Russie ne participe pas à de pareils «jeux»

L'ambassade de Russie en Biélorussie a été notifiée formellement de l'arrestation de 32 citoyens russes par le ministère biélorusse des Affaires étrangères, a tweeté l'établissement diplomatique, cité par l'agence Tass, dans la journée du 29 juillet.

En outre, le président biélorusse Alexandre Loukachenko, cité par la chaîne de télévision publique bélarusse STV, a déclaré au cours d'une réunion du Conseil de sécurité de son pays : «Si ce sont des citoyens russes – et si je comprends bien, c'est le cas, comme ils ont été interrogés –, il faut alors s'adresser immédiatement aux instances russes compétentes pour qu'elles expliquent ce qui se passe.»

Selon l'agence RIA Novosti, le président de la Commission de la communauté des Etats indépendants de la Douma (le Parlement russe) a déclaré, à propos de l'action des mercenaires interpellés en Biélorussie, que la Russie ne participait pas à de pareils «jeux».

Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994 et candidat à un sixième mandat, a accusé Moscou de soutenir ses détracteurs, ce que le Kremlin dément.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»