Israël : nouvelle manifestation pour demander la démission du Premier ministre

Israël : nouvelle manifestation pour demander la démission du Premier ministre© AHMAD GHARABLI Source: AFP
Manifestation contre le Premier ministre israélien devant sa résidence officielle à Jérusalem, 24 juillet 2020.

Une nouvelle manifestation a eu lieu à Jérusalem le 23 juillet devant la résidence du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, afin de réclamer sa démission pour corruption et mauvaise gestion de la pandémie du Covid-19.

Une nouvelle manifestation contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a eu lieu dans la soirée du 23 juillet devant sa résidence à Jérusalem. La situation, d'abord calme, a rapidement dégénéré et les manifestants ont dû être dispersés par la police à coup de canons à eau. La police, citée par le Times of Israël, a déclaré que 55 manifestants avaient été arrêtés alors qu'elle essayait d'évacuer la foule. 

4 000 manifestants étaient présents selon la police, chiffres rapportés par le site d’information Ynet. Selon le Times of Israel, les manifestants ont brandi des pancartes avec des slogans comme «nous n’arrêterons pas de lutter pour l’Etat», «je n’ai pas d’autre terre» ou encore «marre de la corruption».

La même source rapporte que la manifestation a attiré «une grande diversité de manifestants, des hippies distribuant des fleurs, à un électeur se proclamant du Likud et qui s’oppose à Netanyahu, ou encore des activistes appelant à la fin de la politique d’Israël en Cisjordanie». 

Des féministes également sur place et sans t-shirts, ont brandi des pancartes : «Les seins se photographient mieux que…», «occupation» ou encore «violence policière».

Depuis une semaine, les rassemblements contre le maintien de Benjamin Netanyahou au poste de Premier ministre se multiplient. Les manifestants demandent pour la énième fois la démission du Premier ministre, inculpé dans des affaires pour corruption, et dénoncent une mauvaise gestion de la pandémie du Covid-19, le pays faisant face actuellement à une seconde vague.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»