Qui est Gianluigi Paragone, le sénateur qui s'est donné pour mission de mener l'Italexit ?

Qui est Gianluigi Paragone, le sénateur qui s'est donné pour mission de mener l'Italexit ?© Reuters TV Source: Reuters
Le sénateur italien Gianluigi Paragone, fer de lance de l'Italexit.

Ancien journaliste, Gianluigi Paragone a récemment été exclu du M5S, dont il critiquait l'alliance avec le Parti démocrate. Le sénateur a lancé son parti avec un objectif limpide : faire sortir l'Italie de l'Union européenne.

«L’Union européenne a été vendue comme un rêve magnifique, mais en vérité, c’est la grande arnaque !» : le sénateur italien Gianluigi Paragone vient de lancer sa formation politique sur une idée claire : faire sortir l'Italie de l'Union européenne (UE). Dans un pays où la stabilité politique est encore précaire, ne tenant qu'à l'alliance contre-nature entre le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate (PD), Gianluigi Paragone espère rallier à lui les formations «souverainistes, eurosceptiques ou encore euro-contraires» lors des prochaines législatives pour mener à bien son projet, comme il l'a confié à Marianne.

Elu sous l’étiquette du Mouvement 5 Etoiles – dont il a été exclu début janvier à la suite de ses critiques virulentes lorsque le parti a décidé de gouverner avec le PD – Gianluigi Paragone était auparavant journaliste. Directeur de La Padania, le quotidien de la Ligue du Nord, puis directeur adjoint du quotidien Libero, et animateur d’émissions politiques sur la RAI et LA7, le sénateur est réputé pour son franc-parler.

«Nous ne pouvons plus être soumis au chantage des pays qui offensent le grand prestige de l'Italie», a-t-il récemment confié à l'agence de presse Reuters. Le sénateur entend capitaliser sur la colère des Italiens contre l'UE, qui a pris une nouvelle dimension lors de la crise du coronavirus. Jusqu'à présent la critique de l'UE était l'apanage presque exclusif de la Ligue et son leader Mateo Salvini. Mais le parti nationaliste table sur une réforme de l'UE, ce que ne croit pas possible Gianluigi Paragone : «Nous ne pouvons pas changer l’Europe, corriger le cours de ce projet qui n’a aucun sens, il est trop tard. Je crois en la force de l’Etat, l’Italie doit redevenir maitresse de son propre destin.»

Reste à voir si son discours trouvera un écho favorable de l'autre côté des Alpes, alors que l'UE vient de trouver un accord sur un plan destiné à soutenir leurs économies, fondé pour la première fois sur une dette commune. En tout état de cause, à l'instar de l'architecte du Brexit Nigel Farage – qu'il a récemment rencontré –, le sénateur entend faire de l'Italexit un point de discussion incontournable du débat public.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»