Journalistes russes blessés par les forces de l'ordre à Portland : Moscou monte au créneau

Journalistes russes blessés par les forces de l'ordre à Portland : Moscou monte au créneau© Nathan Howard / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Des agents fédéraux tentent de disperser une foule de quelque mille manifestants lors d'une mobilisation au palais de justice fédéral de Portland (Oregon), le 21 juillet 2020 (image d'illustration).

Deux journalistes de la chaîne russe Pervi Kanal ont été blessés à Portland aux Etats-Unis, par des individus en «tenues de camouflage». La diplomatie russe a dénoncé un «usage disproportionné de la force» de la part de la police américaine.

«Aujourd'hui, une équipe de tournage de Pervi Kanal a été attaquée par la police aux Etats-Unis. Les policiers ont fait usage de la force physique, l’équipement professionnel a été endommagé», a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, ce 22 juillet. Et d'ajouter : «Nous considérons que de telles actions agressives et intentionnelles de la part des forces de l’ordre américaines visant les représentants des médias sont inacceptables.»

Partant, la porte-parole de la diplomatie russe a appelé «les autorités compétentes» aux Etats-Unis à assurer une «attitude appropriée envers la presse, conformément aux obligations internationales dans le domaine des droits de l'Homme et de la liberté des médias que la partie américaine s’est engagée volontairement à respecter». Maria Zakharova, enfin, a martelé que ce n'était pas la première fois que la police américaine faisait un «usage disproportionné de la force» envers des journalistes russes.

Nous veillerons à ce que les autorités américaines prennent des mesures exhaustives pour assurer la sécurité personnelle des journalistes russes

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a commenté la même affaire, estimant que «cette attaque contre les journalistes russes effectuée par la police américaine» était «scandaleuse».« Nous veillerons à ce que les autorités américaines prennent des mesures exhaustives pour assurer la sécurité personnelle des journalistes russes et créer des conditions appropriées pour le libre travail des médias en général», a-t-il ajouté. 

Ce 22 juillet, le service presse de la chaîne russe Pervi Kanal a fait savoir qu'une de ses équipes avait été blessée à Portland (Oregon), aux Etats-Unis. Selon un porte-parole de la chaîne, des gens vêtus de tenues de camouflage ont bousculé une journaliste (Yulia Olkhovskaya) et frappé à coup de matraque un cameraman (Vyacheslav Arkhipov), brisant sa caméra. «Les journalistes ont subi des blessures et des égratignures», indique le porte-parole, cité par l'agence Tass.

RIA Novosti a rapporté que les journalistes couvraient l'assaut par des manifestants du palais de justice local, qui abritait lui-même des agents de police fédéraux. Les deux journalistes violentés portaient des badges estampillés «Presse» sur eux, d'après l'agence.

Situation tendue à Portland

Comme dans de nombreuses autres villes des Etats-Unis, Portland est secouée par le mouvement de protestation contre le racisme et les violences policières qui a été déclenché par la mort fin mai à Minneapolis de George Floyd, un Afro-Américain décédé lors de son interpellation par un policier blanc, Derek Chauvin. Des agents fédéraux ont été déployés la semaine dernière dans cette ville de l'Oregon, pour mettre un terme à ces mobilisations, émaillées de violences. Selon l'AFP, ces policiers ont eu recours à du gaz lacrymogène, des balles en caoutchouc ou des grenades assourdissantes pour disperser les foules.

D'après la même source, des milliers de manifestants continuent néanmoins à se rassembler chaque soir à Portland et les échauffourées éclatent systématiquement avec les agents fédéraux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»