Emmanuel Macron demande à Israël de renoncer à tout projet d'annexion de territoires palestiniens

- Avec AFP

Emmanuel Macron demande à Israël de renoncer à tout projet d'annexion de territoires palestiniens© Aleksey Nikolskyi Source: Sputnik
Emmanuel Macron en décembre 2019 (image d'illustration).

Emmanuel Macron a demandé au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou de renoncer à tout projet d'annexion de territoires palestiniens, une entreprise qui nuirait à la paix selon le président français, a fait savoir l'Elysée.

Lors d'un entretien téléphonique le 9 juillet avec Benjamin Netanyahou, le président de la République Emmanuel Macron a demandé au Premier ministre israélien de renoncer à tout projet d'annexion de territoires palestiniens, une entreprise qui nuirait à la paix selon le chef d'Etat français, a rapporté l'Elysée ce 10 juillet.

«Il lui a rappelé l’engagement de la France pour la paix au Proche-Orient et lui a demandé de s’abstenir de prendre toute mesure d’annexion de territoires palestiniens. Il a souligné qu'une telle mesure serait contraire au droit international et compromettrait la possibilité d’une solution à deux Etats comme l'établissement d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens», peut-on lire dans un communiqué cité par l'AFP, rendant compte d'un entretien téléphonique entre les deux dirigeants.

Selon l'accord conclu entre Benjamin Netanyahou et son ex-rival Benny Gantz, leur gouvernement d'union peut se prononcer sur l'application du plan américain pour le Proche-Orient. Ce plan prévoit notamment l'annexion par Israël de la vallée du Jourdain et de colonies juives établies en Cisjordanie, un territoire palestinien que l'Etat hébreu occupe depuis 1967.

Paris avait mis en garde fin juin Israël contre une telle annexion, qui «affecterait» ses relations avec l'UE et souligné que Paris restait «déterminé» à reconnaître «le moment venu» l'Etat palestinien.

Lors du même entretien jeudi, Emmanuel Macron a «réitéré l'engagement indéfectible de la France pour la sécurité d’Israël et sa détermination à œuvrer pour l’apaisement des tensions au Moyen-Orient. Il a exprimé son attachement à l’amitié et à la confiance qui lient la France et Israël», assure l'Elysée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»