L'armée turque serait entrée dans la ville kurde de Silvan tuant au moins 17 membres du PKK

© Sertac Kayar Source: Reuters

L'armée turque et la police auraient pénétré dans la ville de Silvan, située dans le sud-est du pays, et majoritairement peuplée de kurdes. Les témoins rapportent de nombreux morts, au moins 17 dans les rangs du PKK, le parti des travailleurs kurdes.

Selon l'agence Dogan News, l'opération aurait débuté à 5h00 du matin, heure locale et aurait été menée conjointement par la police d'Istanbul, appuyée par des militaires de la section anti-terroriste.

Les premiers éléments portés à notre connaissance, notamment par les réseaux sociaux, évoquent un bâtiment en feu, touché par un projectile d'artillerie lourde de l'armée turque.

Par ailleurs, des échanges de tirs nourris auraient également été captés par les habitants de Silvan, comme le montre cette vidéo postée sur twitter.

Des hélicoptères ainsi que des véhicules blindés auraient par ailleurs été déployés dans trois quartiers de la ville, placée sous couvre-feu depuis 7 heures, heure locale.

Une incertitude demeure actuellement sur le nombre de victimes qu'aurait provoqué cette attaque turque, mais au moins 17 personnes ont perdu la vie dans ces combats. Tous des membres du PKK, le parti des travailleurs kurdes.

La ville de Silvan, qui compte 43 000 habitants, a été le théâtre en août dernier de sévères affrontements entre les forces turques et les membres du PKK. Le PKK est une organisation armée, créée en 1978, et qui lutte contre la Turquie pour l'indépendance du Kurdistan depuis 1984. Il est considéré comme un mouvement terroriste par Ankara, les Etats-Unis et l'Otan.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales