L’Armée américaine débarque à La Rochelle pour renforcer la défense européenne

L’Armée américaine débarque à La Rochelle pour renforcer la défense européenne© Jonathan NACKSTRAND Source: AFP
Image d'illustration.

Dans le cadre de son opération Atlantic Resolve, l'armée américaine est arrivée à La Rochelle. Le Pentagone souhaitant faire transiter une brigade aéromobile. L'objectif annoncé : renforcer la défense européenne.

L'armée américaine prépare un de ses plus gros déploiement militaire en Europe. Le 7 juillet, La Rochelle (Charente-Maritime) accueillera une brigade aéromobile américaine qui va transiter par le port charentais avant de rejoindre l’Allemagne et la Pologne. D'après Ouest-France, «60 des 80 hélicoptères (Black Hawk, Apache et Chinook) de la 101e Combat Aviation Brigade et 1 500 véhicules, conteneurs et autres équipements , selon le commandement de l’US Army en Europe, débarqueront d’un roulier actuellement en Atlantique.»

Auteur: RT France

A l'initiative de l'ancien président des Etats-Unis Barack Obama après le rattachement de la Crimée à la Russie, et poursuivie par Donald Trump, ce passage vers un port français constitue selon Ouest-France une «première». Le quotidien régional rapporte que «depuis janvier 2017, des brigades blindées et aéromobiles, directement projetées des Etats-Unis par voie maritime, effectuent des séjours tournants de neuf mois pour renforcer le flanc est de l’Europe face à la Russie».

La France devient une plaque tournante

Le quotidien Sud Ouest rapporte également que «pour la première fois, la France devient une plaque tournante du transit de matériel militaire dans le cadre de cette opération».

En mai 2017, l'armée américaine avait installé en Pologne un nouveau quartier général pour ses troupes dans le cadre des opérations de l'OTAN et du Pentagone sur le flanc oriental de l'Alliance, destinées à intimider la Russie.

Au total, il s'agissait de 6 000 militaires déployés en Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Allemagne, Slovaquie, Hongrie, Roumanie et Bulgarie, tous membres de l'Otan. 

En février 2017, c'était en Estonie que le pays avait, sur son territoire, une partie des 4 000 soldats américains, 87 chars lourds et 144 véhicules blindés déployés dans le cadre de l'OTAN.

Ces actions sont effectuées en prévention de toute action potentielle de la Russie, alors que Moscou a toujours nié représenter un quelconque danger pour la région, et dénoncé l'extension de l'Alliance atlantique à ses frontières.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»