Chine : une nouvelle explosion dans le sud du pays après la série meurtrière de la veille

 Source: Reuters

Une nouvelle déflagration a soufflé jeudi 1er octobre un bâtiment de six étages, dans la petite ville de Liuzhou, dans le sud de la Chine ne faisant a priori pas de blessé. La veille une série de 17 explosions avait tué au moins 7 personnes.

La petite ville de Liuzhou, située dans le district rural de Liucheng (frontalier avec le Vietnam) a été jeudi matin le théâtre d'un nouveau drame. Un immeuble résidentiel a été soufflé par une bombe. Si les dégâts semblent «significatifs», selon la radio nationale chinoise, «on ne rapportait pour le moment sur place aucun blessé».

La tour était située tout près du bureau de l'administration locale des autoroutes de ce district de la région autonome de Guangxi, dans le sud de la Chine. Les témoins évoquent «l'impression de subir un tremblement de terre»et décrivent des «briques brisées en fragments» propulsées un peu partout par la force du blast. 

Cette nouvelle explosion fait suite à la série de 17 déflagrations qui ont endeuillé la ville la veille. Mercredi 30 septembre, des colis piégés ont explosé un peu partout dans Liuzhou tuant au moins 7 personnes et en blessant une cinquantaine d'autres. Ces attentats ont ciblé entre autres un hôpital, un centre commercial, une gare, un marché ainsi que des bureaux du gouvernement local.

Aller plus loin: Chine : 15 explosions massives en quelques heures, des colis piégés en cause (PHOTOS, VIDEO)

Les clichés diffusés par les médias et sur les réseaux sociaux depuis hier témoignent de la violence des déflagrations: immeubles éventrés, voitures renversées, rues jonchées de gravats, blessés ensanglantés sur des civières. La police locale, citée par les médias officiels, a annoncé avoir arrêté mercredi soir un résident du district, âgé de 33 ans et suspecté d'être l'auteur des explosions, mais sans se prononcer sur ses possibles motivations.

Ces explosions ont eu lieu la veille et le jour de la fête nationale du 1er octobre, qui marque le début d'une semaine de congés durant laquelle les administrations et la plupart des entreprises cessent leurs activités.

En 2013, un homme avait fait exploser plusieurs engins artisanaux dans le Shanxi (Nord du pays), faisant un mort devant le siège du Parti communiste de la capitale provinciale et blessant huit autres personnes. Après son arrestation, Chine nouvelle avait rapporté qu'il «voulait ainsi prendre sa revanche sur la société».

Lire aussi: Une nouvelle énorme explosion dans une usine chimique en Chine fait un mort

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales