Le militant de Black Lives Matter ayant sauvé un contre-manifestant d'extrême droite témoigne

Le militant de Black Lives Matter ayant sauvé un contre-manifestant d'extrême droite témoigne© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP Source: AFP
Patrick Hutchinson entraînant un militant d'extrême-droite blessé en lieu sûr.

Le militant britannique de Black Lives Matter Patrick Hutchinson a été célébré sur la toile et dans la presse pour avoir porté secours à un individu en mauvaise posture, après une rixe entre des manifestants et un groupe d'extrême droite.

Alors que de nombreux débordements ont émaillé la journée du 13 juin à Londres, marquée par des manifestations et contre-manifestations, un militant de Black Lives Matter est devenu une célébrité sur les réseaux sociaux et a été célébré par la presse pour avoir secouru un homme du lynchage. 

Le sauveteur, identifié ensuite comme étant Patrick Hutchinson, préparateur physique et militant du mouvement Black Lives Matter, a déclaré à la BBC qu'il était allé en ville malgré le retrait de l'appel à manifester pour «surveiller la jeune génération» en vue d'éventuels débordements. Assistant à une rixe entre des «hooligans d’extrême droite et certains manifestants du mouvement Black Lives Matter», le Britannique s'est interposé pour protéger du lynchage l'un des contre-manifestants tombés à terre.

Le cliché de Patrick Hutchinson en train de porter sur son épaule le blessé afin de l'exfiltrer a depuis fait le tour du monde et l'homme a été célébré pour son courage. «Nous avons empêché quelqu’un d’être tué», a résumé Patrick Hutchinson, rappelant que l'individu continuait à être la cible de coups pendant son exfiltration.

Des affrontements ont éclaté dans le centre de Londres entre la police et des contre-manifestants liés à l'extrême droite, et notamment au mouvement Britain First, qui affirmaient vouloir protéger des monuments d'actes de vandalisme de la part de militants revendiqués antiracistes, comme ce fut le cas avec la dégradation d'une statue de Winston Churchill le weekend précédent. L'ancien Premier ministre britannique se voit en effet reprocher des propos racistes, notamment contre les Indiens.

Le mouvement Black Lives Matter avait quant à lui annulé une manifestation le même jour dans le centre de la capitale, mais plusieurs centaines de militants s'étaient tout de même rassemblés à Hyde Park avant de se diriger vers le centre-ville. D'autres rassemblements contre le racisme dans la foulée du mouvement de réaction à la mort de George Floyd, Afro-Américain tué par un policier aux Etats-Unis, ont eu lieu le même jour dans le pays, comme à Brighton, sur la côte sud de l'Angleterre, et à Liverpool. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»