Siège de CNN vandalisé, voitures de police incendiées, pillages : scènes de chaos aux Etats-Unis

Siège de CNN vandalisé, voitures de police incendiées, pillages : scènes de chaos aux Etats-Unis© Josh Edelson Source: AFP
images
A Oakland en Californie, un concessionnaire Mercedes a été vandalisé dans la nuit du 29 au 30 mai.

La tension monte aux Etats-Unis, où les manifestations provoquées par la mort de George Floyd tournent à l'émeute dans plusieurs villes, donnant lieu à des violences et à des pillages. Les locaux de la chaîne CNN ont été vandalisés à Atlanta.

Cinq jours après la mort de George Floyd, un Afro-américain, lors de son interpellation à Minneapolis, la colère des manifestants se propage désormais au reste du pays.

Des centaines de personnes se sont rassemblées devant la Maison Blanche à Washington mais aussi à New York, Dallas, Houston, ville d'origine de la victime, ou encore Las Vegas, Des Moines, Memphis et Portland. Partout, les manifestants ont dénoncé les bavures policières et les discriminations raciales, en réclamant justice pour George Floyd.

Pour autant, le policier Derek Chauvin qui, sur une vidéo de l'interpellation, maintient son genou pendant de longues minutes sur le cou du quadragénaire, a été arrêté le 29 mai et inculpé pour «homicide involontaire» et «acte cruel et dangereux ayant causé la mort». 

Contrastant avec les manifestations pacifiques, des scènes de violence ont été relevées, le 29 mai ou dans la nuit du 29 au 30 mai.

Le siège de CNN pris pour cible à Atlanta

A Atlanta, les rassemblements ont dégénéré en violences. Le siège de la chaîne d'information CNN a, entre autres, été pris pour cible. Le logo placé devant le bâtiment a été vandalisé, les manifestants ont cassé les vitres de l'entrée sous les acclamations de la foule et les chants hostiles à l'encontre des médias, selon un journaliste de la chaîne marquée à gauche.

Les chaînes d'information ont fait état d'incendies volontaires dans la ville. Selon l'AFP, des véhicules de patrouille de la police ont été brûlés à Atlanta.

Le «Hall of Fame» de l'équipe universitaire de football américain d'Atlanta a été pillé, selon la chaîne Fox 5 Atlanta.

Le maire de la ville, Keisha Bottom, a fermement condamné les actions des émeutiers : «Vous déshonorez notre ville, vous déshonorez la vie de George Floyd.»

Manifestation devant la Maison Blanche

A Washington, la situation était également tendue devant la Maison Blanche dans la soirée et dans la nuit du 29 mai, les forces de l'ordre ayant tenté de maintenir à distance les manifestants du lieu de pouvoir, comme on peut le voir sur des images partagées sur Twitter.

Une équipe de journalistes de la chaîne d'information Fox News, marquée à droite, a été prise à partie par les manifestants et contrainte de s'éloigner.

Selon plusieurs médias, des manifestants sont par ailleurs parvenus à pénétrer dans un complexe du département du Trésor qu'ils ont tagué avant d'être interpellés puis relâchés peu après.

Violents affrontements à New York

A New York, la situation a également  dégénéré. Des affrontements ont notamment opposé manifestants et forces de l'ordre devant la salle omnisports Barclays Center à Brooklyn.

Des heurts ont également éclaté devant un commissariat ou s'étaient rassemblés des manifestants, selon une contributrice du New York Magazine.

Scènes de pillages et de vandalisme

Des scènes de pillage ont été observées entre le 29 et le 30 mai, comme à Portland dans l'Oregon, où une boutique Louis-Vuitton et un Apple Store ont été dévalisés.

A Oakland, en Californie, un concessionnaire Mercedes-Benz a été vandalisé, comme en témoignent des photographies prises par l'AFP.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»