10 morts dans l'incendie d'une maison de retraite près de Moscou

10 morts dans l'incendie d'une maison de retraite près de Moscou© RT
Site de l'incendie survenue dans la nuit du 10 au 11 mai dans la banlieue nord-ouest de Moscou.

10 personnes ont perdu la vie dans l'incendie d'une maison de retraite près de Moscou, dans la nuit du 10 mai. Plusieurs résidents ont été pris au piège des flammes, dans ce bâtiment qui n'était pas aux normes de sécurité. Une enquête a été ouverte.

L'incendie d'une maison de retraite privée de la banlieue nord-ouest de Moscou, à Krasnogorsk, a fait au moins 10 morts dans la nuit du 10 au 11 mai, selon un dernier bilan de l'agence de presse Tass. Neuf autres personnes ont été placées en soins intensifs.

Un peu moins d'une quarantaine de personnes se trouvaient dans ce centre, lors du départ de feu vers minuit, selon des informations de l'agence Interfax. 98 pompiers ont été dépêchés sur les lieux. 17 personnes se sont retrouvées captives des flammes alors que l'incendie s'embrasait, tandis qu'une vingtaine avait pu quitter les lieux. Les pompiers ont pu évacuer les personnes restées à l'intérieur du bâtiment, mais 10 d'entre elles sont décédées par inhalation des gaz de combustion.

Les victimes, dont les corps portaient des brûlures, étaient âgées de 66 à 90 ans, selon le Comité d'enquête russe, principal organisme chargé des investigations criminelles dans le pays.

Un établissement dans l'illégalité

Un porte-parole du département de Krasnogorsk a déclaré, selon l'agence RIA Novosti, que l'établissement ne disposait pas des autorisations requises pour opérer en tant que maison de retraite.

Le procureur de l'Etat russe a lancé une enquête mettant en cause cet établissement ne respectant pas les normes de sécurité. Selon l'agence Interfax, l'immeuble n'était pas équipé d'alarme incendie, ni relié au centre de secours. En outre, aucune procédure d'évacuation des personnes handicapées n'était prévue. La cause du feu, selon les premiers éléments recueillis par l'agence Tass, pourrait être le dysfonctionnement d'un circuit électrique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»