Déconfinement en Allemagne : hausse soudaine des contaminations dans plusieurs cantons

- Avec AFP

Déconfinement en Allemagne : hausse soudaine des contaminations dans plusieurs cantons© JENS SCHLUETER Source: AFP
Une représentation du nouveau coronavirus SARS-CoV-2, le 8 mai 2020 en Allemagne (image d'illustration).

Deux jours seulement après l'annonce d'un retour progressif à la normale en Allemagne, un canton a dû réintroduire le confinement. Confrontés à un nombre de contaminations reparti à la hausse, deux autres y songent.

Jusqu'alors plus résistante au nouveau coronavirus que certains de ses voisins européens de l'Ouest, qui ont atteint des taux de mortalité records, l'Allemagne a entamé un processus de déconfinement dès le 20 avril et a approuvé le 6 mai une nouvelle phase dans le cadre du retour progressif à la normale. Toutefois, deux jours après l'annonce d'un assouplissement des mesures de restriction, certains cantons ont vu repartir à la hausse le nombre de contaminations à l'échelle locale.

En Rhénanie du Nord-Westphalie, un important foyer de Covid-19 a vu le jour à Coesfeld dans une usine de transformation de viande, dont plus de 100 des 1 200 employés ont été infectés. Ces installations ont été provisoirement fermées, a déclaré le 8 mai le ministre de la Santé de ce land (Etat régional), Karl-Josef Laumann.

Plus largement, il a été décidé que la levée des restrictions dans les contacts entre les personnes, de même que l'ouverture des restaurants et parcs d'attractions, y seraient reportées d'une semaine, jusqu'au 18 mai. Comme le rapporte l'AFP, les écoles et les crèches de ce canton ne sont toutefois pas touchées par cette mesure.

Dans le Schleswig-Holstein, une région frontalière du Danemark, un abattoir du canton de Segeberg a de son côté enregistré 109 cas de contamination, jetant la suspicion sur l'ensemble de la filière en Allemagne. 

Dans l'Est, en Thuringe, le canton de Greiz est également concerné avec une flambée de contaminations, notamment dans des établissements pour personnes âgées. «Depuis sept jours, plus de 85 cas par 100 000 habitants ont été recensés, un record en Allemagne», rapporte la chaîne France 2. 

Quelques semaines après le début de la phase de déconfinement du pays, l'Allemagne avait décidé le 6 mai un retour partiel à la normale, le seuil de déclenchement d'un potentiel «reconfinement» ayant été fixé à 50 infections en moyenne pour 100 000 habitants sur une période de sept jours par zone.

«Nous devons toujours être conscients que nous sommes au début de la pandémie et que nous avons encore un long chemin à parcourir pour lutter contre le virus», a prévenu la chancelière allemande, Angela Merkel, le 6 mai.

En Allemagne, le dernier bilan officiel de la pandémie fait état de près de 7 500 décès pour 170 588 contaminations détectées depuis le début de la crise sanitaire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»