Au Yémen, les séparatistes déclarent l'autonomie du sud du pays

- Avec AFP

Au Yémen, les séparatistes déclarent l'autonomie du sud du pays© Fawaz Salman Source: Reuters
Des partisans du Conseil transitoire du Sud assistent à un rassemblement pour exiger l'indépendance du sud Yémen, dans la ville portuaire d'Aden, le 7 juillet 2017.
Suivez RT France surTelegram

Les séparatistes du sud du Yémen ont déclaré l'autonomie de celui-ci, malgré un accord de paix avec le gouvernement. Une annonce qui s'ajoute au long conflit entre les rebelles Houthis du nord et la coalition menée par l'Arabie saoudite.

Des séparatistes yéménites ont déclaré l'autonomie de la partie sud du pays déchiré par la guerre, brisant l'accord de paix conclu avec le gouvernement en exil à Aden (sud). Le Conseil de transition du Sud (STC) a accusé ce dernier de ne pas avoir rempli ses obligations et d'avoir «conspiré» contre la cause du Sud.

«Le STC déclare l'autonomie dans le sud à partir de minuit, le samedi 25 avril 2020, et un comité d'autonomie commencera ses travaux sur la base d'une liste de tâches assignées par la présidence du Conseil», ont déclaré les séparatistes dans un communiqué.

Guerre au Yémen : la pire catastrophe humanitaire au monde

Cette annonce intervient alors que la coalition dirigée par l'Arabie saoudite, qui soutient le gouvernement dans sa bataille contre les rebelles Houthis appuyés par l'Iran, a prolongé un cessez-le-feu unilatéral visant à freiner la pandémie de coronavirus.

Les Houthis, qui contrôlent une large partie du nord, dont la capitale Sanaa, ont rejeté l'accord de paix.

Le conflit, qualifié par les Nations unies de pire catastrophe humanitaire au monde, a tué des dizaines de milliers de civils au cours des cinq dernières années.

Les séparatistes du sud du Yémen, mobilisés depuis longtemps pour l'indépendance, avaient signé en novembre un accord de partage du pouvoir avec le gouvernement à Ryad. Cet accord mettait fin à une bataille pour le Sud qui les avait vu prendre le contrôle de la deuxième ville du pays, Aden. Ce pacte a très vite volé en éclat, car de nombreuses mesures clés n'ont pas été appliquées, notamment la formation d'un nouveau gouvernement comprenant des représentants des sudistes, ainsi que la réorganisation des forces militaires.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix