Les Etats-Unis appellent au maintien de l'embargo sur la vente d'armes à l'Iran

- Avec AFP

Les Etats-Unis appellent au maintien de l'embargo sur la vente d'armes à l'Iran© Nicholas Kamm Source: Reuters
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo prend la parole lors d'un point presse du département d'Etat à Washington, le 22 avril 2020.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo réclame le maintien de l'embargo sur les ventes d'armes conventionnelles à l'Iran au-delà d'octobre. De son côté, la République islamique a annoncé la mise sur orbite d'un satellite militaire.

Les Etats-Unis veulent s'assurer que l'Iran ne se procurera pas d'armes à l'étranger. Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a ainsi appelé à maintenir l'embargo sur les ventes d'armes conventionnelles à Téhéran au-delà d'octobre, après l'annonce par la République islamique de la mise sur orbite d'un satellite militaire.

«Le premier pays soutien au terrorisme et à l'antisémitisme ne devrait pas être autorisé à acheter ou vendre des armes conventionnelles», a déclaré Mike Pompeo dans une déclaration publiée ce 25 avril. Pour le secrétaire d'Etat américain, la mise sur orbite d'un premier satellite militaire par l'Iran démontre que le programme spatial de la République islamique «n'est ni pacifique ni entièrement civil».

Mike Pompeo a également précisé que la technologie utilisée pour lancer ce satellite baptisé Nour était compatible avec celle utilisée pour le lancement de missiles balistiques. «Toutes les nations attachées à la paix devraient condamner le développement de ces technologies» et s'associer pour «contenir le dangereux programme de missiles de l'Iran», a poursuivi le chef de la diplomatie américaine. Dans ce cadre, Mike Pompeo a appelé l'Union européenne (UE) à «sanctionner les individus et les entités qui collaborent à ce programme.»

La levée de l'embargo était prévue par l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 et dont les Etats-Unis se sont désengagés en 2018.

L'appel de Mike Pompeo survient dans un contexte diplomatique toujours tendu entre l'Iran et les Etats-Unis. Washington accuse Téhéran de vouloir renforcer ses compétences dans le domaine des missiles balistiques en lançant des satellites. La République islamique affirme, de son côté, que son programme spatial est pacifique et ne revêt pas de dimension militaire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»