La Russie célèbre la Pâques orthodoxe dans un contexte de crise sanitaire croissante

La Russie célèbre la Pâques orthodoxe dans un contexte de crise sanitaire croissante© Kirill Kallinikov Source: Sputnik
Suivez RT France surTelegram

Alors que la Russie se prépare à faire face au pic de pandémie de Covid-19 dans les prochaines semaines, les chrétiens orthodoxes ont célébré Pâques dans un contexte de confinement.

En Russie, pour la première fois dans l’histoire post-soviétique du pays, les églises étaient quasi-désertes pour Pâques, principale fête chez les orthodoxes. Alors que la pandémie poursuit sa course macabre, les mesures restrictives n’ont pas été levées à l’occasion de la messe pascale. Le Covid-19 a fait à ce jour en Russie plus de 400 morts depuis le début de la crise, le pays comptant désormais 47 121 personnes malades avec un nouveau record de 4 268 cas enregistrés en 24 heures.

Lors d’une visioconférence organisée le 17 avril afin d'évoquer la construction et la réorientation des établissements médicaux dans les régions de Russie, le président Vladimir Poutine a souligné que le pic de la pandémie n'avait pas encore été atteint en Russie, et que le nombre de malades continuait d'augmenter. «Les risques liés à la propagation de l'épidémie sont encore très élevés, le pic n'a pas encore été franchi, le nombre de cas augmente non seulement à Moscou mais aussi dans de nombreuses autres régions», a-t-il déclaré. 

La situation est sous contrôle

Le jour même à Moscou, ville la plus touchée par la pandémie, la maire adjoint pour les affaires sociales, Anastasia Rakova, s’est adressée au personnel soignant de la capitale. Dans son message, elle les a avertis que la capitale atteindrait dans un proche avenir le pic de la pandémie. «Les prochains jours seront les plus difficiles pour nous. Nous devons atteindre le taux d'incidence maximal dans les deux-trois prochaines semaines», a-t-elle affirmé.

A l’occasion de la fête de Pâques, Vladimir Poutine, s’est adressé à la nation depuis sa résidence près de Moscou. Installé dans un fauteuil à côté d'une cheminée, le président russe a déclaré que son pays avait toutes les ressources nécessaires pour protéger la santé des gens et son économie. «La situation est sous contrôle. Toute notre société est unie face à la menace commune», a rassuré le président russe.

Lundi 20 avril, Vladimir Poutine a rappelé que dans l’attente du pic de la pandémie «nous devons tout faire pour réduire [son] amplitude (…), pour raccourcir le temps de passage à travers le soi-disant plateau, lorsque le plus grand nombre de nouvelles infections est enregistré», rapporte l’agence Interfax.

Une fête de Pâques confinée

Dance ces conditions exceptionnelles le patriarche Kirill, chef de l’Eglise orthodoxe russe, a tenu une messe à huis clos dans la majestueuse Cathédrale du Christ-Sauveur en plein cœur de Moscou. Les autorités ont invité les fidèles à rester chez eux pour limiter la propagation du coronavirus et à suivre la cérémonie religieuse à la télévision. 

S’adressant aux paroissiens lors de son prêche télévisé, le patriarche a appelé l'ensemble de l'Eglise orthodoxe russe à prier quotidiennement pour les personnes touchées par la pandémie de coronavirus.

Le patriarche Kirill a également appelé les croyants à se souvenir et à vivre «cette merveilleuse expérience de célébration de Pâques dans une cathédrale du Christ-Sauveur vide, face aux épreuves sévères qui se sont abattues sur notre peuple», a rapporté l'agence Tass. «Je suis sûr qu'après un certain temps, nous nous souviendrons de cette célébration de Pâques comme d'un événement très spécial dans notre vie», a-t-il conclu.

Depuis le 13 avril, toutes les églises de Moscou, sa région, Saint-Pétersbourg et de nombreuses autres régions russes ont été fermées sur demande des autorités sanitaires. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix