L’Italie et l’Espagne remportent une bataille linguistique contre l’UE

Les drapeaux italiens Source: Reuters
Les drapeaux italiens

La Cour européenne a donné raison à l’Italie et l’Espagne dans leur conflit avec l’UE et ses offres d’emploi exigeant des candidats qu’ils parlent anglais, français ou allemand, entrainant une discrimination à l’égard de leurs demandeurs d’emploi.

Il y a presque trois ans, l’Union européenne a diffusé trois annonces d’emploi, exigeant des candidats potentiels de posséder les connaissances d’au moins une langue de travail de l’Europe (anglais, français ou allemand). Cependant, cette exigence n’a pas plus à tout le monde.

Pour se justifier, les recruteurs de l'Office européen de sélection du personnel (EPSO) ont souligné que cette obligation leur permettrait de communiquer avec les candidats. De plus, cela prouverait que les demandeurs d’emploi sont capables de se mettre immédiatement au travail sans faire face à des problèmes linguistiques.

Mais l’Italie a lancé une contestation juridique, argumentant que ces offres d’emploi étaient discriminatoires. Ce à quoi, l’Espagne s’est jointe, affirmant que cela donnait un avantage concurrentiel à ceux qui sont nés dans les pays dont la langue maternelle est utilisée comme langue de travail.

Après de longs débats, le Tribunal de l’UE a statué en faveur de l’Italie et de l’Espagne et annulé les annonces d’emploi au motif qu’ils limitaient la candidature de certains candidats, qualifiant ce phénomène de «discriminatoire».

Aller plus loin : Ne pas parler français peut s'avérer un handicap pour trouver un emploi au Québec

A partir de ce moment, les demandeurs d’emploi ont le droit de choisir leur langue officielle pour remplir leur application, y compris donc l’italien et l’espagnol, tandis que les recruteurs de l’UE doivent répondre dans la langue choisi par le candidat.

D’après un sondage publié en mars 2012, parmi les Européens, les Italiens sont les moins susceptibles de parler une langue étrangère. Le document a également fait savoir que l’anglais est la langue la plus parlée, notamment en France et Allemagne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales