Végétaliens VS Boucher-charcutier : quand une page Facebook sert de défouloir

Végétaliens VS Boucher-charcutier : quand une page Facebook sert de défouloir© Capture d'écran, page Facebook : Golden Steer Choice Meats

Un artisan boucher de la ville américaine de Bellevue a été ciblé par les végétaliens. Le propriétaire du magasin de «viandes de premier choix» affirme être harcelé suite à la réalisation d’une campagne promotionnelle en ligne de son entreprise.

Au départ, John Dick, propriétaire de la boucherie, a pensé qu’utiliser Facebook pour promouvoir son activité était une bonne idée. Mais après avoir mis à jour sa page Facebook, ses notes ont commencé à chuter, son commerce ayant été pris pour cible par les végétaliens.

La publicité du boucher John Dick

Sa famille et ses amis ont également été visés par cette vague de haine. Un de ses «clients» a franchi la ligne jaune, en publiant une image de son fils en le traitant de «consanguin». «J’ai était vraiment déçu après avoir constaté ça, parce que c’est mon fils, et il n’est certainement pas consanguin. Ce qui m’a inquiété le plus c’est le fait qu’ils tomber aussi bas», a expliqué la mère de l’enfant.

Ce à quoi le patron a répondu qu’il s’agit «des enfants de mes employés, de mes amis, lorsque cela va aussi loin, il ne s’agit plus de l’entreprise». Malgré de violentes attaques sur sa page Facebook de la part des végétaliens, ses clients le soutiennent en ligne et dans le magasin.

Ce qui est bizarre c’est ce comportement agressif, qui n’est pas normalement associée aux végétaliens qui promeuvent au contraire la non-violence, alors que le but de ce groupe-là était plus tôt de donner une mauvaise image à l’entreprise de John Dick, et faire peur à ses clients.

Des végétaliens attaquent la page Facebook du boucher

Lionel (Michael Lebron), personnalité de la radio et de la télévision new-yorkaise, estime que les agresseurs sont en fait motivés par le «sentiment de supériorité morale».

«Un des aspects des médias «anti sociaux», c’est que cela inspire cette voyoucratie», a-t-il expliqué, ajoutant qu’en tant que végétalien, il a jugé cette conduite de répréhensible. «Les gens rationnels qui en vertu de cet effet de meute ont une espèce de transformation organique du cerveau, et deviennent odieux», a poursuivi Lionel.

Aller plus loin : Crise porcine, la France doit «enfreindre en partie le droit européen», estime Attac

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»