Vladimir Poutine ouvre la voie pour déclarer l'état d'urgence afin de lutter contre l'épidémie

Vladimir Poutine ouvre la voie pour déclarer l'état d'urgence afin de lutter contre l'épidémie© Алексей Дружинин Source: Sputnik

Selon la loi signée par le président russe le gouvernement dispose désormais du droit de déclarer l'état d'urgence en Russie dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Le président russe Vladimir Poutine a signé une loi qui autorise le gouvernement à déclarer l'état d'urgence dans le pays et a souligné que la situation autour de la propagation du COVID-19 en Russie se compliquait.

Selon la note explicative, la loi a été rédigée dans le but de coordonner et encadrer la situation qui nécessite une réponse urgente aux défis liés à la propagation du coronavirus. En particulier, le gouvernement sera en mesure de prendre en charge le fonctionnement d'un système unifié de prévention et d'intervention d'urgence.

Aujourd’hui le président a tenu une réunion avec des membres du gouvernement sous forme de visioconférence ; les questions de lutte contre le coronavirus et d'autres questions d'actualité socio-économique ont été abordées. Selon Vladimir Poutine, cette réunion à distance est un exemple de comportement responsable et conforme à la loi dans la situation de lutte contre la pandémie du COVID-19. Il a insisté aussi sur la nécessité d'aider la population à continuer à travailler à distance et d'assurer l’accès gratuit aux informations en ligne socialement importantes.

En outre, le président Vladimir Poutine a signé une loi prévoyant des amendes pour violation de la quarantaine et diffusion de fausses informations. Conformément à cette loi, une responsabilité administrative est instituée en cas de violation des règles sanitaires pendant l'état d'urgence ou lorsqu'il existe une menace de propagation d'une maladie dangereuse, ainsi qu'en cas de non-respect des ordonnances ou des exigences prescrites pour les mesures sanitaires et épidémiologiques.

Par ailleurs la semaine chômée annoncée par le président Vladimir Poutine devra être prolongée, a déclaré Anna Popova, responsable de l'agence de protection des consommateurs Rospotrebnadzor. « La semaine chômée réduira le taux de propagation du coronavirus, cependant sa période d'incubation est de 14 jours », a-t-elle expliqué. Tatiana Golikova, vice-Premier ministre, a également soutenu cette proposition : « Après évaluation des trois premiers jours chômés mis en place par votre décret, nous pensons que ces mesures de distanciation sociale devraient être prolongées ».


Vladimir Poutine a annoncé le 25 mars lors de son allocution télévisée une semaine chômée afin de stopper la propagation du virus en Russie qui à ce jour a déjà fait 24 morts.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»