En Tunisie, le village touristique de Sidi Bou Saïd s'organise face à la crise du coronavirus

En Tunisie, le village touristique de Sidi Bou Saïd s'organise face à la crise du coronavirus
reportage

Avec l'épidémie de coronavirus et les mesures de confinement, le village bleu et blanc de Sidi Bou Saïd (Tunisie) s'est vidé de ses nombreux touristes. Pour aider les plus fragiles, la municipalité a mis en place un service de livraison à domicile.

Sidi Bou Saïd, village de Tunisie situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Tunis, s'est vidé de ses habitants mais surtout de ses milliers de touristes annuels. La localité, haut lieu du tourisme tunisien, fait face à la crise sanitaire du coronavirus. Et selon Khalil Cherif, maire de Sidi Bou Saïd, l'organisation est primordiale pour soutenir l'ensemble des habitants : «On s’est organisé dès le début, on a essayé de préparer les villageois à rester chez eux. Petit à petit, les restaurants et les cafés ont fermé puis on a publié un communiqué pour prévenir qu'il y aurait des volontaires qui distribueraient de la nourriture et des médicaments.»

Pour le maire du village historique, protéger l’ensemble de ses habitants est devenu une priorité, surtout les personnes les plus isolées. Comme tous les jours depuis le début du confinement, le service de livraison à domicile est mené par les bénévoles de l'association La Rose bleue, en collaboration avec le Magasin Général et les pharmacies. Une initiative saluée par l’ensemble des habitants, parfois même considérée comme une bénédiction auprès des plus démunis.

Mais tous les Tunisiens ne sont pas traités à la même enseigne. Le 31 mars, plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux travailleurs précaires, ont manifesté dans un quartier populaire de Tunis. Face au confinement général décrété il y a plusieurs semaines, les habitants de la capitale réclament des aides promises par le gouvernement. Soit plus de 150 millions de dinars (soit 50 millions d'euros) qui devraient être distribués sous forme d'aides directes exceptionnelles pour les plus pauvres. Reste qu'aucune date officielle n'a pour l'heure été annoncée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»