Après la France, la Belgique déclare illégale l’application UberPop

Source: Reuters

Le tribunal de commerce de Bruxelles a jugée jeudi illégale l’application d’Uber, suite à une plainte de la société des Taxis Verts, a fait savoir le service de communication de la société américaine.

Conformément à la décision de justice, les activités du service UberPop, mettant en relation un chauffeur particulier proposant des déplacements rémunérés à des clients dans son véhicule personnel, doivent cesser dans les 21 prochains jours.

Le service professionnel UberX pour les conducteurs adhérents n’a pour sa part pas été touché par cette décision et pourra poursuivre ses activités, a précisé l’entreprise.

En savoir plus : Mis en cause par des VTC, Heetch va tenter de faire valoir ses «différences» pour continuer !

Les conséquences de ce verdict seront «néfastes pour des dizaines de milliers de Bruxellois», a réagi le PDG d’Uber Belgique Filip Nuytemans. Alors que le gouvernement a déjà commencé, d’après lui, à travailler sur la modernisation de la loi qui a servi de base à cette décision, la société espère que cette modernisation avance plus vite, «de manière à permettre à Uber de réduire le trafic dans l’une des villes les plus congestionnées d’Europe», a ajouté le responsable, cité par Le Soir.

Mardi, c’est le Conseil constitutionnel qui a confirmé l’interdiction de l’application UberPop en France, suite au recours en appel lancé par la société, qui estime le jugement contraire à la liberté d'entreprendre.

Cette application, qui bénéficie d’une popularité immense aux Etats-Unis, a déjà été interdite en Espagne, en Italie et en Allemagne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales