Italie : les médecins militaires russes en première ligne de la pandémie à Bergame

Suivez RT France surTelegram

Un groupe de médecins militaires russes est arrivé en Italie le 26 mars afin d'épauler le pays dans la lutte contre l'épidémie. Il s'est rendu à Bergame, au cœur de la pandémie. Sur place, ils ont commencé par examiner les hôpitaux de la ville.

Dans la région de Bergame, particulièrement touchée par l'épidémie de Covid-19, les médecins russes ont débuté leur travail. Emmitouflés dans des équipements de protection, ils ont réalisé une inspection des hôpitaux de Bergame, notamment d'un hôpital de campagne proche de la ville, où ils travailleront en coopération avec les médecins italiens.  

Leur arrivée survient alors que l'Italie peine à endiguer l'épidémie. Ce vendredi 27 mars, la barre des 9000 victimes vient d'être dépassée, avec près de 1 000 nouveaux décès enregistrés au cours de ces 24 dernières heures, une première. La contagion ralentit toutefois, avec une hausse de 7,4% du total des cas positifs (86 498), le plus faible taux depuis le début de la pandémie en Italie il y a plus d’un mois.

Après avoir réalisé un état des lieux du bâtiment, les médecins russes ont demandé à leurs collègues italiens d'établir une liste des mesures d'urgence à appliquer pour endiguer la propagation du virus. 

Une expertise et du matériel dont l'Italie a cruellement besoin 

Le contingent russe comprend 100 militaires et 22 camions de ravitaillement contenant des laboratoires mobiles, de l'équipement désinfectant et même des tests de dépistage. Ce matériel est capable de décontaminer jusqu'à 20 000 mètres carrés. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix