Plus de 717 morts et 860 blessés dans un accident pendant le hajj près de La Mecque (IMAGES CHOC)

Capture d'écran de Twitter
Capture d'écran de Twitter

Une bousculade dans la vallée de Mina près de La Mecque a fait environ 717 morts et 863 blessés annonce l'AFP en citant la Défense civile saoudienne. Les secouristes et les médecins sont sur les lieux.

Des opérations de secours sont en cours, il y a jusqu'à 717 morts et 863 blessés, a indiqué la Défense civile saoudienne. Mais, selon le ministère de l'Intérieur du pays, le bilan peut s'aggraver.

Attention : les images attachées à cet article peuvent heurter la sensibilité.

Les secouristes et les médecins sont arrivés sur les lieux est sont en train d'aider les blessés. L'état d'urgence a été declaré dans tous les hôpitaux à proximité qui s'apprêtent à recevoir les victimes.

La bousculade s’est produite dans la rue qui sépare deux camps de pèlerins. «C’est la rue 204, et la bousculade n’a pas eu lieu pendant le rite de la «Lapidation du démon» d’aujourd’hui», a annoncé le correspondant de la chaîne Al-Jazeera Basma Atassi. La rue 204 est une de deux artères principales à Mina, qui mène jusqu’au pont de Djamarat où le rite a lieu. L’incident s’est produit près de la sortie d’une station de monorail près des camps de tentes qui logent des pèlerins en provenance des nations du Golfe, d’où sont originaires la majorité des victimes.

Ce qui a causé la tragédie, c’est la collision entre deux colonnes de pèlerins allant dans la même direction, a annoncé le porte-parole du ministère saoudien de l’Intérieur Mansour al-Turki. Selon lui, la chaleur actuelle dans la ville, où d'importants travaux d'infrastructure ont été réalisés ces dernières années pour faciliter le mouvement des pèlerins, a aggravé la situation, provocant des victimes supplémentaires.

Les dirigeants d’un certain nombre de pays ainsi que le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon ont exprimé leurs condoléances suite à la tragédie. Mais l’ayatollah iranien Ali Khamenei a souligné que les autorités saoudiennes sont à blâmer pour la bousculade : «Les autorités saoudiennes doivent prendre la responsabilité de la tragédie d’aujourd’hui», a-t-il déclaré. Selon lui, «la catastrophe a été causée par des actes de négligence».

Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Nayef, a ordonné de créer une commission mener une enquête, dont les résultats seront soumis au roi Salmane à qui «il reviendra de prendre les mesures appropriées» pour remédier aux conséquences de ce drame. Déjà en janvier 2006, 364 pèlerins avaient péri dans une bousculade sur les mêmes lieux.

Mina est particulièrement connu pour son rôle dans le Hajj comme cité temporaire de tentes, élevée pour accueillir des centaines de milliers de pèlerins. Le rite de la «Lapidation du démon» est effectué dans la vallée, autour du site, la nuit qui précède le dernier jour du Hajj.

Ce rituel consiste à jeter sept pierres le premier jour de l'Aïd al-Adha sur une grande stèle représentant Satan, et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur les trois stèles (grande, moyenne, petite).

La mise en œuvre des rites du hajj, le grand pèlerinage vers les lieux saints de la Mecque et ses environs, a débuté mardi. Le hajj est un des préceptes de l’islam que chaque musulman doit observer au moins une fois dans sa vie. Environ deux millions d'entre eux sont déjà arrivés à La Mecque pour célébrer la fête religieuse de l’Aïd. 

Il y a deux semaines, plus d’une centaine de personnes sont mortes à La Mecque quand une grue a chuté sur la foule dans la Grande mosquée. Les fidèles se sont rassemblés dans la ville avant le Hajj de cette année. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales