Au Hubei, la fin du confinement annoncée après plus de 50 jours d'angoisse

Au Hubei, la fin du confinement annoncée après plus de 50 jours d'angoisse Source: Reuters
Des agents chinois en tenue de protection désinfectent les sièges du hall de la gare de Wuhan (Chine) en vue de sa réouverture prochaine.

C'est un profond soulagement pour les habitants de la province du Hubei en Chine : la fin du confinement est prévue pour ce mardi 25 mars. Cette région la plus durement touchée par l'épidémie se prépare désormais à un retour à la normale.

C'est dans cette province au centre de la Chine que tout a commencé : en janvier dernier, l'explosion du nombre d'infectés au coronavirus au Hubei a mené les autorités chinoises à instaurer un confinement général pour ses habitants. Plus de 50 millions d'habitants qui peuplent la province du Hubei apprennent la nouvelle avec un soupir de soulagement. «J'attends avec impatience la liberté», a confié Willa, une Chinoise de Wuhan qui n'a pas souhaité donner son nom complet. «Après plus de deux mois de confinement, les habitants sont sous une pression immense», a-t-elle expliqué à l'AFP. Les habitants de Wuhan, ville au cœur de l'épidémie, devront, quant à eux, attendre jusqu'au 8 avril. 

Pulvérisations de désinfectant dans le métro de Wuhan :

Dans un premier temps, seules les personnes considérées sans risque et non malades du Covid-19 auront le droit de se déplacer. Elles devront présenter sur leur smartphone un code QR officiel «vert» attestant de leur état de santé.  

Un retour à la normale après des mois d'angoisse 

«Je vais pouvoir retourner voir mes parents à Wuhan», confie à l'AFP Zoé Wang, 35 ans, employée d'une compagnie d'assurance à Shanghai. Avec plus de 80 000 cas et 3 277 décès officiellement recensés, la Chine est le second pays le plus endeuillé au monde par le Covid-19, après l'Italie. Néanmoins, ces dernières semaines, le nombre de contaminations s'est considérablement réduit. En effet le 24 mars, le ministère de la Santé a fait état de seulement 78 nouveaux cas, et 74 d'entre eux sont le fait de personnes arrivant de l'étranger. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»