Au Pakistan, une pendaison reportée car le prévenu tétraplégique ne peut pas se tenir debout...

Au Pakistan, une pendaison reportée car le prévenu tétraplégique ne peut pas se tenir debout... Source: Reuters
Plus de 200 exécutions par pendaison ont déjà eu lieu cette année au Pakistan.
Suivez RT France surTelegram

La pendaison d'un homme tétraplégique a été reportée par les autorités pénitentiaires pakistanaises car le condamné à mort ne peut pas se tenir debout sous la potence.

C'est un sursis de quelques jours pour un homme de 43 ans condamné à mort et emprisonné en 2009. Les règles d'exécution en vigueur au Pakistan, et la colère d'une organisation des droits de l'Homme, empêchent en effet la pendaison d'un homme en chaise roulante.

C'est en jouant sur les règles pénitentiaires en vigueur que l'ONG Justice Project Pakistan a demandé l'annulation de cette pendaison. En effet, ces règles stipulent que pour être exécuté, un prisonnier doit se tenir debout sous la potence, et que la longueur de la corde doit être déterminée par sa hauteur dans cette position. Impossible donc pour cet homme de 43 ans qui a contracté, en prison, une méningite tuberculeuse qui l'a laissé paralysé sous la taille.

Les responsables pénitentiaires ont donc décidé de reporter cette exécution le temps de trouver une solution adaptée aux lois en vigueur. «La pendaison a été reportée ce matin sur ordre d'un magistrat, en raison du handicap d'Abdul Basit », a précisé un cadre de la prison de Faisalabad où le condamné est détenu. Le temps, espère l'ONG, de sensibiliser l'opinion alors que le Pakistan a pendu plus de 200 condamnés à mort depuis décembre dernier, lorsqu'il a mis fin à un moratoire sur les exécutions de peine de mort, en vigueur depuis 2008.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix