François Hollande ordonne au putchistes du Burkina Faso de déposer «immédiatement les armes»

Des manifestations à Ouagadougou© Joe Penney Source: Reuters
Des manifestations à Ouagadougou

Le président français a appelé «les forces impliquées dans le putsch au Burkina Faso à déposer immédiatement les armes et à rendre le pouvoir aux autorités légitimes», annonce l’Elysée.

Le chef de l’Etat n’a pas exclu la possibilité «d’appliquer des sanctions contre ceux qui s'opposeraient à la tenue d’élections régulières et que la France mobiliserait également ses partenaires européens en ce sens», indique le communiqué de l’Elysée.

De plus, François Hollande a discuté de «la grave situation au Burkina Faso» avec le président sénégalais Macky Sall par le téléphone, rapporte la résidence présidentielle. Il a assuré son homologue africain du soutien français à la CEDEAO (la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) «pour parvenir à des élections équitables et transparentes dans les meilleurs délais» au Burkina Faso.

En savoir plus : Burkina Faso: Les institutions sont «dissoutes» (source militaire)

Le Burkina Faso traverse une crise importante depuis qu’un coup d’Etat militaire s’y est produit le 17 septembre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales