Et si un banal traitement contre le paludisme était la clef contre le coronavirus ?

- Avec AFP

Et si un banal traitement contre le paludisme était la clef contre le coronavirus ?© JEFF PACHOUD / AFP Source: AFP
Photo d'illustration

Une étude clinique de trois chercheurs chinois révèle qu'un traitement très simple à la chloroquine, utilisé contre le paludisme, a obtenu des résultats significatifs pour traiter le coronavirus. Ce médicament est d'ailleurs peu cher et sans danger.

Alors que le coronavirus se propage à travers le globe, un banal traitement donne de l'espoir à la communauté scientifique. Il s'agit d'un traitement à la chloroquine – médicament couramment utilisé contre le paludisme – qui a montré des signes d'efficacité contre ce virus.

«Nous savions déjà que la chloroquine était efficace in vitro contre ce nouveau coronavirus et l'évaluation clinique faite en Chine l'a confirmé», explique Didier Raoult, directeur de l'Institut Méditerranée Infection à Marseille, en commentant la première publication sur cette étude clinique de trois chercheurs chinois dans la revue BioScience Trends. «Finalement, cette infection est peut-être la plus simple et la moins chère à soigner de toutes les infections virales», ajoute le professeur Raoult, spécialiste renommé des maladies infectieuses.

L'article publié en ligne le 19 février tire ses résultats d'un essai clinique mené dans plus de dix hôpitaux chinois (à Wuhan – épicentre de l'épidémie – Pékin et Shanghaï notamment) pour mesurer «l'efficacité de la chloroquine sur le traitement de pneumonies associées au Covid-19».

«Un médicament peu cher et sans danger»

«Les résultats obtenus jusqu'à présent sur plus de 100 patients ont démontré que le phosphate de chloroquine était plus efficace que le traitement reçu par le groupe comparatif pour contenir l'évolution de la pneumonie, pour améliorer l'état des poumons, pour que le patient redevienne négatif au virus et pour raccourcir la durée de la maladie», précisent les chercheurs chinois.

La brève étude ne quantifie toutefois pas cette différence d'efficacité.

«Les capacités antivirales et anti-inflammatoires de la chloroquine pourraient jouer dans son efficacité potentielle à traiter des patients atteints de pneumonies provoquées par le Covid-19», poursuit l'article sur l'étude menée par les professeurs Jianjun Gao, Zhenxue Tian et Xu Yang, de l'université de Qingdao et de l'hôpital de Qingdao. 

Une nouvelle d'autant plus intéressante que «la chloroquine est un médicament peu cher et sans danger, utilisé depuis plus de 70 ans», insistent encore les auteurs. Selon les chercheurs chinois, un traitement de 500 mg de chloroquine par jour pendant dix jours serait suffisant. «C'est une extraordinaire nouvelle ce traitement qui ne coûte rien», a insisté le professeur Raoult, se félicitant du travail des chercheurs chinois pour trouver un médicament efficace, voire à privilégier selon lui plutôt que la recherche d'un vaccin qui ne pourrait de toute façon pas être disponible avant de longs mois.

Interrogé sur BFMTV depuis Rome sur ce traitement, le ministre français de la Santé Olivier Véran a assuré s'être entretenu à plusieurs reprises avec Didier Raoult : «Il m'a fait part de ses observations et des études qu'il mettait en évidence, que j'ai fait remonter à la direction générale de la santé qui est en train de faire toutes les analyses.»

«On sait qu'il y a des études intéressantes en effet sur un impact in vitro mais les études sur le patient restent encore à déterminer», a encore affirmé le ministre.

Lire aussi : Coronavirus : en France, de nouveaux hôpitaux «activés» mais pas de fermeture de frontière

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»