Le Parlement du Monténégro vote pour rejoindre l'OTAN sans y être invité

Le Premier ministre du Monténégro, Milo Djukanovic.© Eduardo Munoz Source: Reuters
Le Premier ministre du Monténégro, Milo Djukanovic.

Le parlement monténégrin a adopté une résolution symbolique pour l'intégration du pays à l'OTAN, alors que l'Alliance envisageait d'officialiser son invitation à partir de décembre. L'opposition insiste pour qu'un référendum ait lieu sur la question.

Près des deux tiers du parlement monténégrin - 50 députés sur 79 - ont voté cette semaine en faveur de la résolution, soutenue par la coalition au pouvoir, indiquant que le pays était prêt à adhérer à l'OTAN. 

«L'attitude du parlement envers cette résolution sera un message important pour la communauté locale et internationale . C'est un message pour dire que le parlement soutient fermement l'intégration de l'OTAN», a déclaré son vice-président, Milutin Simovic, cité par le site d'information Cafe Del Montenegro .

Ce document définit en effet l'OTAN comme garant de l'intégrité territoriale et de la souveraineté du pays, ajoutant que «ce sera un encouragement important pour l'accélération et l'accomplissement réussi des négociations sur l' adhésion pleine et entière du Monténégro à l'Union européenne».

Cependant, ceux qui s'opposent à la résolution insistent sur le fait qu'une telle décision n'appartient pas au parlement. La majorité de la population du pays s'oppose à une adhésion à l'OTAN et certains députés se sont prononcés pour suggérer un référendum sur la question de l'intégration à cette organisation euro-atlantiste.

«L'OTAN est une organisation sérieuse et je ne pense pas qu'elle souhaite se retrouver dans la situation ridicule où un pays adhèrerait à l'OTAN avec un gouvernement pour en sortir aussitôt qu'un nouveau gouvernement arrive aux affaires», a déclaré Andrija Mandic, le chef de file de l'un des principaux partis d'opposition, Nouvelle démocratie serbe (NOVA), à l'agence Spoutnik. «Au Monténégro, plus des deux tiers des citoyens sont opposés à l'OTAN, il est donc nécessaire que la volonté du peuple soit prise en compte», a-t-il ajouté.

En décembre, les ministres des Affaires étrangères de l'OTAN tiendront une réunion au cours de laquelle ils pourraient discuter de l'adhésion du Monténégro. Le pays a bénéficié d'un plan d'adhésion en 2009, tandis que les négociations sur la question ont débuté en 2010.

La Maison Blanche a déclaré lundi que les Etats-Unis étaient prêts à soutenir une invitation à adhérer à l'OTAN pour le Monténégro en décembre, à condition que l'ancienne république yougoslave effectue des réformes.

«Le vice-président [Joe Biden] et le Premier ministre [Milo Djukanovic] ont convenu que l'adhésion du Monténégro à l'OTAN permettraît d'ancrer fermement le Monténégro dans les institutions euro-atlantistes, de promouvoir une plus grande stabilité régionale dans les Balkans et de démontrer la crédibilité de la politique de la porte ouverte de l'OTAN», a déclaré la Maison Blanche.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales