Le Pentagone aurait mis à jour ses plans de guerre contre une Russie «potentiellement agressive»

Le Pentagone© Jason Reed Source: Reuters
Le Pentagone

Selon les médias américains, les Etats-Unis ont revu leurs plans d’urgence en cas de guerre contre la Russie pour la première fois depuis la chute de l’Union Soviétique parce que les «actions» de Moscou exigeaient leur réévaluation.

«Au vu de l’environnement sécuritaire et des action de la Russie, il est devenu évident que nous devions mettre à jour nos plans de riposte à toute agression potentielle contre tous nos alliés de l’OTAN», a déclaré un collaborateur du ministère américain de la Défense au journal Foreign Policy.

En savoir plus : Les Etats-Unis envoient leurs F-22 en Europe pour contrer la «menace» russe

Selon l’ancienne sous-secrétaire à la Défense et co-fondatrice du Center for a New American Security (Centre pour une nouvelle sécurité américaine) Michèle Flournoy, la situation en Ukraine a rendu cette démarche nécessaire.

«L’invasion de la Russie dans l’est de l’Ukraine a contraint les Etats-Unis à épousseter leurs plans d’urgence», a-t-elle précisé dans une interview à Foreign Policy.

En savoir plus : L’OTAN aux portes de la Russie (VIDEO)

Selon le représentant du Pentagone, les nouveaux plans concernent une potentielle incursion de la Russie dans les pays Baltes et se divisent en deux parties : la première est dédiée à ce que les Etats-Unis peuvent faire en tant que le membre de l’OTAN si la Russie décide d’attaquer les pays-membres de l’Alliance Atlantique et la deuxième traite les actions que peuvent entreprendre les Etats-Unis en tant que pays indépendant. 

En savoir plus : «Sommes-nous suicidaires ?», des hauts responsables russes réfutent une possible attaque sur l’OTAN

Mais Vladimir Poutine a déjà déclaré plusieurs fois que les propos américains «alarmistes» ne devaient pas être pris au sérieux, ajoutant que les forces militaires russes n’étaient pas «globales, offensives ou agressives» et qu’elles ne disposaient de «presqu’aucune base à l’étranger», mis à part les vestiges de son passé soviétique.

«Je crois que seul un fou, et seulement dans un rêve, peut imaginer que la Russie attaque soudainement l’OTAN. Il me semble que certains pays tirent simplement profit des craintes des gens par rapport à la Russie. Ils veulent juste jouer le rôle de pays aux avant-postes qui devraient recevoir certains équipements militaires supplémentaires, des aides économiques, financières ou autres», avait fait remarquer Vladimir Poutine le 6 juin 2015.

Par ailleurs, ce sont les Etats-Unis qui accroissent leur présence sur le continent européen, pas la Russie. Cette année, les Etats-Unis ont annoncé leur intention de déployer 250 blindés dans six Etats européens ainsi qu’en Bulgarie, en Pologne et en Roumanie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales