«Devant la cour, Julian ne se souvenait même pas de son nom» : le père de Julian Assange s'exprime

«Devant la cour, Julian ne se souvenait même pas de son nom» : le père de Julian Assange s'exprime© FRANCOIS GUILLOT Source: AFP
Les soutiens de Julian Assange se sont réunis à Paris le 20 février.
Suivez RT France surTelegram

Les soutiens de Julian Assange, détenu en Angleterre, se sont mobilisés à Paris. Ses avocats Eric Dupond-Moretti et Antoine Vey ont demandé au président français à ce que le fondateur de WikiLeaks puisse obtenir l'asile politique en France.

Ce 20 février à Paris, l'équipe de défense européenne de Julian Assange s'est réunie pour faire le point sur la situation juridique et la santé du fondateur de WikiLeaks. Le secrétaire général de Reporter sans frontières, Christophe Deloire, mais aussi le père de Julian Assange, John Shipton, étaient sur place pour répondre aux questions des journalistes. Celui-ci a notamment évoqué l'état de santé de Julian Assange, actuellement incarcéré dans la prison de Belmarsh en Angleterre et menacé d'extradition vers les Etats-Unis : «Lors de l'une des premières apparitions de Julian [Assange] devant la cour, le juge [lui] a demandé son nom et sa date de naissance, il était dans de telles conditions qu'il ne s'en souvenait même pas.»

Les nouveaux avocats français de Julian Assange, Eric Dupond-Moretti et Antoine Vey, ont annoncé, lors de la conférence de presse, souhaiter rencontrer Emmanuel Macron afin d'obtenir l'asile politique en France pour le fondateur de WikiLeaks.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix