La Russie construit un camp en Syrie pour les déplacés syriens, une première

La ville syrienne d'Ariha © Khalil Ashawi Source: Reuters
La ville syrienne d'Ariha

Le premier camp de tentes destiné aux réfugiés intérieurs construit par des ingénieurs russes s’est ouvert dans l’Ouest de la Syrie, loin de la guerre civile. Plus de 50% de la population syrienne a été déplacée au cours des quatre dernières années.

Le site du camp se trouve presqu’au centre de la ville de Hama, à 40 kilomètres de la zone de combats la plus proche. L’endroit est considéré comme relativement sécurisé dans un pays qui vit une guerre civile dévastatrice depuis février 2011.

Prévu pour accueillir 500 réfugiés, le camp compte 25 tentes de l’armée équipées d’une cuisine de campagne, d’une cantine, de douches, de deux générateurs électriques mobiles et d’une installation de stockage pour l'eau. A l’intérieur de ces tentes, il y a des lits et des dispositifs de chauffage pour les jours de froid.

Si le nombre de réfugiés augmente considérablement, le camp pourra accueillir jusqu’à 1 000 réfugiés.

Tous les équipements nécessaires pour son édification ont été livrés à l’aéroport de Lattaquié le 12 septembre par un Antonov An-124 russe, ainsi que 15 tonnes de nourriture qui permettront de nourrir 50 personnes pendant 30 jours.

Le gouverneur de la province de Hama, Ghassan Khalaf, et des fonctionnaires religieux sont venus inaugurer le camp.

«Nous apprécions l’assistance russe dans la livraison de tout l’équipement nécessaire et la construction du camp. Compte tenu de la situation actuelle, la Syrie a un grand besoin de tels camps pour loger ses citoyens déplacés, qui quittent des provinces, des zones de guerre», a confié le gouverneur syrien à RIA Novosti.

Des volontaires syriens aident déjà des réfugiés dans le nouveau camp.
«J’ai très vite appris à faire marcher les cuisines de campagne et j’ai déjà cuisiné des céréales russes. On peut faire la cuisine pour 200 personnes à fois», a confié un volontaire du Croissant Rouge, Anan Mousri, à la chaîne de télévision russe Vesti.

Selon Amnesty International, la moitié de la population syrienne a été déplacée au cours des quatre dernières années. 6,5 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays, d’après les estimations du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

En savoir plus : Des avions russes ont acheminé de l’aide humanitaire en Syrie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales