Coronavirus : Paris prépare une évacuation aérienne pour ses ressortissants à Wuhan

Coronavirus : Paris prépare une évacuation aérienne pour ses ressortissants à Wuhan© THE CENTRAL HOSPITAL OF WUHAN VI
Images de l'hôpital central de Wuhan où sont soignés des malades du coronavirus.

Le ministre des Affaires étrangères a annoncé que la France allait évacuer ses ressortissants à Wuhan par voie aérienne. Le bilan officiel fait état d'au moins 80 morts et 2 300 cas confirmés dans l'ensemble du pays.

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé le 27 janvier une évacuation aérienne des ressortissants français de Wuhan alors que l'épidémie de coronavirus, qui engendre de graves pneumonies, continue de progresser en Chine. 

«En lien avec les ministères de l'Intérieur, de la Santé et des Armées, nous sommes en train de mettre en œuvre une opération de retour par voie aérienne au profit de nos ressortissants», a assuré le ministre lors de ses vœux à la presse, en précisant que cette évacuation aurait lieu «a priori au milieu de la semaine».

L'Allemagne a annoncé le même jour une «possible évacuation» de ses ressortissants de Wuhan, s'ils le souhaitent, et a prévu une réunion de crise du gouvernement sur cette question. 

Par ailleurs le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Maas a conseillé aux ressortissants du pays de «réfléchir à repousser ou annuler des voyages non indispensables en Chine». 

En Chine, l'épidémie de pneumonie virale poursuit sa progression. Le dernier bilan officiel fait état de près de 2 750 cas confirmés et 80 décès. Les autorités chinoises multiplient les efforts pour isoler le foyer principal de l'épidémie dans la zone de la ville de Wuhan. Le périmètre de sécurité sanitaire englobe depuis le 25 janvier 20 villes et concerne une population de 56 millions de personnes.

Les autorités chinoises ont par ailleurs investi 300 millions de yuans (39 millions d'euros) dans la construction accélérée de deux hôpitaux destinés uniquement à accueillir les malades. Les travaux du premier site doivent s'achever le 3 février. 

La France de son côté a été le premier pays d'Europe à confirmer le 24 janvier, trois cas de pneumonie virale sur son territoire : l'un à Bordeaux et les deux autres à Paris. Ces trois malades avaient récemment voyagé en Chine.

Lire aussi : Comment la Chine fait-elle face à l’épidémie de coronavirus ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»