Porochenko interdit l'entrée en Ukraine à des journalistes de RT... et de la BBC !

Siège de la BBC à Londres Source: Reuters
Siège de la BBC à Londres

Le président Petro Porochenko a publié la liste de personnalités interdites de séjour sur le sol ukrainien, incluant des journalistes des médias parmi les plus respectés de la profession qui rapportaient de la situation dans l’est du pays.

Le porte-parole du président ukrainien a indiqué que celui-ci avait signé une loi mettant en œuvre des mesures contraignantes visant 400 personnes de 90 entreprises ou institutions.

La liste des individus visés inclut des officiels tels les porte-paroles du ministère de la Défense et du Parlement ainsi que les représentants des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

Plus surprenant, cette liste contient les noms de journalistes occidentaux, dont trois employés de la BBC basés à Moscou, un correspondant du journal allemand Zeit et un reporter espagnol.

La nouvelle a, tout de suite, provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux des journalistes britanniques indignés par cette décision controversée.

La liste originale des personnes sanctionnées avait été élaborée l’année dernière mais n’avait jamais été officiellement publiée. 

Sous le coup des sanctions se trouvaient déjà un certain nombre de représentants des médias russes, comme le directeur général de Rossiya Segodnya, des responsables des d’informations RIA Novosti et TASS. Etaient également touchés des employés de Ruptly, de la chaîne de télévision NTV, Perviy Kanal, ainsi que les journaux Izvestia, Rossiyskaya Gazeta et d'autres publications encore.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales