Kazakhstan : un avion de ligne s'écrase contre un immeuble après son décollage, au moins 12 morts

- Avec AFP

Kazakhstan : un avion de ligne s'écrase contre un immeuble après son décollage, au moins 12 morts
images
Comité d'urgence du ministère de l'Intérieur du Kazakhstan.

Un avion transportant 93 passagers et 5 membres d'équipage s'est écrasé contre un immeuble dans la matinée du 27 décembre au sud-est du Kazakhstan. Selon les autorités, au moins 12 personnes ont perdu la vie et plusieurs dizaines ont été blessées.

Un avion de ligne avec 100 personnes à bord s'est écrasé peu après son décollage dans la matinée du 27 décembre au Kazakhstan, faisant au moins 12 morts, selon les autorités de ce pays d'Asie centrale. L'appareil, un Fokker-100 de la compagnie locale à bas coût Bek Air, est tombé à 07h22 (01h22 GMT), après son décollage à 07h05 (01h05 GMT) de l'aéroport d'Almaty, poumon économique du Kazakhstan, à destination de la capitale, Nur-Sultan, plus au nord.

A son bord se trouvaient 93 passagers et 5 membres d'équipage, selon le gouvernement. Selon Tleoukhan Abildaïev, chef du département de la santé publique d'Almaty, ville la plus peuplée du pays, 66 personnes ont été blessées, dont 50 ont été hospitalisées, 14 sont mortes dans le crash et une fillette est décédée des suites de ses blessures à l'hôpital.

Douze personnes se trouvent dans un état «extrêmement grave», selon la même source. L'administration d'Almaty a également précisé que neuf enfants avec «des traumatismes multiples» ont été pris en charge par les secours.
L'aéroport d'Almaty a publié la liste des noms d'une soixantaine de survivants sur sa page Facebook et indique continuer de fonctionner normalement.

Une enquête pour «infraction aux règles de sécurité et d'exploitation d'un moyen de transport aérien» a aussi été ouverte, a indiqué le ministère de l'Intérieur. Des images et une vidéo diffusées par les autorités montrent l'appareil brisé au moins en deux, le nez et une dizaine de hublots visibles sont encastrés dans une maison, largement détruite, avec des débris jonchant le sol.

Une foule de sauveteurs, dont plusieurs camions de pompiers et ambulances, ainsi que des policiers sont déployés en grand nombre dans la neige autour des parties accidentées du fuselage, aux abords de la zone habitée. Les deux parties de l'avion, visibles sur les images, ne semblent pas avoir pris feu.

Dans un message de condoléances sur Twitter, le président Kassym-Jomart Tokaïev a aussi assuré que «ceux responsables seront punis sévèrement en conformité avec la loi». Le gouvernement de l'ex-république soviétique d'Asie centrale a précisé que l'avion de la compagnie Bek Air avait perdu «de l'altitude au décollage et tapé un mur en béton. Il a percuté une structure de deux étages».

L'avion est tombé «dans une zone habitée», a précisé le comité des Situations d'urgences, en charge des secours. L'accident a eu lieu près de Kzyl-Tu, une localité situé au nord-est de l'aéroport de l'ancienne capitale kazakhe.

Lire aussi : RDC : un avion s'écrase dans un quartier résidentiel de Goma, au moins 23 morts (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»