Les syndicalistes de la CGT mettent à l'arrêt deux raffineries de pétrole dans l'Hexagone

Les syndicalistes de la CGT mettent à l'arrêt deux raffineries de pétrole dans l'Hexagone© CHRISTOPHE SIMON / AFP Source: AFP
La raffinerie de Lavéra dans les Bouches-du-Rhones

La CGT industries chimiques a annoncé la décision de mettre à l'arrêt les installations de la raffinerie de Grandpuits en Seine-et-Marne, après l'arrêt de la raffinerie de Lavéra dans les Bouches-du-Rhône.

«Après Lavéra (13), les travailleurs de la raffinerie de Grandpuits (77) ont décidé d'engager l'arrêt des unités» : c'est par ces mots, dans un communiqué publié sur Facebook dans la soirée du 23 décembre, que la CGT industries chimiques [FNIC-CGT] a affirmé entamer l'arrêt d'une nouvelle raffinerie. 

«Même si le gouvernement est pour moitié (et discrètement) en vacance, la CGT reste près des salariés qui ont compris que l’avenir de leurs enfants valait bien un Noël de luttes», justifie par ailleurs le texte qui évoque la mobilisation contre la réforme des retraites.

La veille, l'arrêt de l'usine de Lavéra, qui devait prendre «plusieurs jours» selon les propos d'Emmanuel Lépine, secrétaire général de la CGT chimie à France info, était annoncée par la CGT industries chimiques. L'arrêt effectif des unités de la raffinerie, bloquée depuis le 5 décembre prendrait du temps, selon BFMTV, pour des raisons de sécurité. Selon la CGT, citée par la chaîne d'information en continu, la moitié de la capacité de production de produits pétrolier français pourrait être affectée par ces deux arrêts. 

La pénurie de carburant ne serait en outre pas à l'ordre du jour selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, qui de son côté rappelé dans un communiqué du 23 décembre qu'il n'était «pas nécessaire d'effectuer un plein si l'on ne compte pas faire un usage immédiat de son véhicule».

«Les "pleins de précaution" ne sont d'aucune utilité compte tenu du fait que les stocks sont à un bon niveau», a-t-on pu lire par ailleurs dans le texte qui se voulait rassurant sur la capacité de des infrastructures nationales à assurer l'approvisionnement en  carburant. 

Lire aussi : Hérault : des adhérents de la CGT et des Gilets jaunes ont bloqué un dépôt pétrolier

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»