Au moins un mort après un incendie à bord du porte-avions russe Amiral Kouznetsov

- Avec AFP

Au moins un mort après un incendie à bord du porte-avions russe Amiral Kouznetsov© Pavel Lvov Source: Sputnik
Le porte-avions russe Amiral Kuznetsov à Mourmansk, en Russie.

Un incendie a fait rage sur le porte-avions russe Amiral Kouznetsov le 12 décembre à Mourmansk, lors de travaux à quai sur ce navire. Bilan : un mort et une dizaine de blessés. Le 13 décembre au matin, l'incendie était éteint.

Au moins une personne est morte et une dizaine d'autres ont été blessées après un incendie qui a éclaté ce 12 décembre sur le porte-avions russe Amiral Kouznetsov, lors de travaux sur ce navire à quai à Mourmansk. Unique porte-avion de la flotte russe, l'Amiral Kouznetsov est l'objet de travaux de réparation et de maintenance depuis début 2017 et prévus pour durer jusqu'en 2021. Selon l'agence Ria Novosti, qui cite des responsables du chantier naval Zvezdotchka en charge des travaux, le feu a pris dans la cale alors que des opérations de soudure étaient en cours. Ces images, diffusées sur le réseau social Twitter, ont été tournées à proximité du navire alors qu'il s'embrasait.

L'incendie qui a fait rage toute la nuit était éteint ce 13 décembre au matin. «Le foyer de l'incendie a été liquidé vers 5h. L'incendie a touché quelque 500 m2», a fait savoir un des membres de l'équipage à l'agence d'Etat TASS.

Le service de presse de la flotte du Nord a confirmé que de la fumée s'était dégagée de l’un des compartiments «lors de travaux de soudage». «Les militaires présentant les moindres symptômes d’intoxication par des fumées, ou ayant demandé une assistance médicale, sont envoyés dans des établissements de santé», a expliqué la même source, ajoutant que 10 militaires étaient concernés par cette assistance médicale. Leur santé n’est pas menacée. «Il n’y a ni munitions ni armes sur le navire.», a également précisé le service de presse.

Trois ouvriers étaient dans un premier temps portés disparus mais ce bilan a été revu à la baisse. Plus de 400 personnes se trouvaient sur le bateau quand l'incendie a éclaté, a précisé un porte-parole de Zvezdotchka à l'agence TASS, ajoutant vérifier s'il y avait des blessés. «Nous recomptons [les gens], ça prend du temps, mais personne n'est sorti sur un brancard jusqu'ici», a fait savoir le service de presse du chantier à l'agence d'Etat Tass. 

Des incidents à répétition

Mis en service en 1990, l'Amiral Kouznetsov a notamment été déployé ces dernières années en Méditerranée dans le cadre de l'intervention russe en Syrie. Il n'avait pas subi de réparations majeures depuis 1997. En octobre 2018, une grue de quinze mètres s'était effondrée sur le pont du navire à cause d'une coupure de courant qui a fait sombrer le dock flottant auquel le porte-avion était amarré.

Sur les dix dernières années, trois incendies se sont déclarés sur des sous-marins russes en réparation, les experts mettant en cause le non respect récurrent des normes de sécurité sur les chantiers navals russes. Plus dramatique, 14 sous-mariniers sont morts en juillet 2019 dans l'incendie d'un sous-marin de recherche d'une unité d'élite de la marine russe alors qu'il menait une mission d'entraînement dans la mer de Barents.

Lire aussi : Un chasseur russe s'écrase en mer en tentant d'atterrir sur le porte-avions Amiral Kouznetsov

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»