Algérie : manifestation contre «l'ingérence» du Parlement européen et en faveur de la présidentielle

Algérie : manifestation contre «l'ingérence» du Parlement européen et en faveur de la présidentielle© RYAD KRAMDI Source: AFP
Des manifestants battent le pavé à Alger contre «l'ingérence étrangère» du Parlement européen et pour la tenue de la présidentielle du 12 décembre.

Une manifestation rassemblant quelques centaines de personnes s’est tenue le 30 novembre à Alger contre «l'ingérence étrangère» et pour la tenue de la présidentielle du 12 décembre, objet d’une vive contestation dans le pays.

A l’appel de l'Union générale des Travailleurs algériens (UGTA), un syndicat proche du Front de libération nationale (FLN) qui a soutenu l’ancien chef d’Etat Abdelaziz Bouteflika durant sa présidence, plusieurs centaines de personnes ont défilé le 30 novembre contre l'adoption par le Parlement européen d'une résolution sur «la situation des libertés en Algérie».

Votée le 26 novembre dernier, celle-ci condamne notamment les récentes «arrestations arbitraires», incarcérations et «attaques» de journalistes, militants et manifestants en Algérie. En réponse, les autorités du pays avaient fustigé une «immixtion flagrante dans ses affaires internes» et un «mépris» des institutions algériennes.

Dans la foulée, les manifestants ont exprimé leur soutien à la tenue de l’élection présidentielle du 12 décembre rejetée par le mouvement de contestation qui secoue l’Algérie depuis le 22 février. 

Les contestataires, qui refusent toute élection organisée par le «système» en place, ont d’ailleurs fait entendre leur voix lors de cette marche. Plusieurs d'entre eux ont été interpellés, les autorités n'ont pour l'heure pas communiqué de bilan. 

Une situation qui a parfois donné lieu à des face-à-face tendus.

A moins de deux semaines de l'élection présidentielle, les manifestations contre la tenue du scrutin présidentiel s'intensifient. Depuis le 20 novembre, le pays est en effet le théâtre de manifestations nocturnes rapidement dispersées par les forces de l'ordre. 


Lire aussi : Algérie : manifestations nocturnes contre l'élection présidentielle à venir

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»