Ecran de fumée ? En difficulté, Netanyahou accuse l’Iran de préparer des attaques contre Israël

Ecran de fumée ? En difficulté, Netanyahou accuse l’Iran de préparer des attaques contre Israël© ATEF SAFADI / POOL Source: AFP
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou lors d'une visite sur le plateau du Golan annexé par Israël, près de la frontière syrienne, le 24 novembre 2019.

Alors qu'il a été inculpé pour corruption dans différentes affaires, le Premier ministre israélien a accusé l’Iran de vouloir faire de l’Irak et du Yémen «des bases de lancement» pour attaquer Israël.

En difficulté après son inculpation, le 21 novembre, pour corruption, fraude et abus de confiance dans différentes affaires, Benjamin Netanyahou tente de reprendre la main en se présentant, à nouveau, comme le pourfendeur de l’Iran. En visite sur le plateau du Golan occupé, près de la frontière syrienne, le Premier ministre israélien a une nouvelle fois accusé Téhéran de vouloir attaquer l’Etat hébreu : «L'agression iranienne dans notre région et contre nous se poursuit», a-t-il déclaré alors qu’il était accompagné de responsables militaires.

«Nous mettons tout en œuvre pour empêcher l’Iran de s’implanter ici dans notre région», et de «transformer l'Irak et le Yémen en bases de lancement de missiles et de roquettes contre l'Etat d'Israël», a-t-il ajouté avant d’annoncer que des «mesures nécessaires» seraient prises «pour empêcher le transfert d'armes létales, depuis l'Iran vers Syrie, que ce soit par voie aérienne ou terrestre».

Benjamin Netanyahou est plus que jamais sur la sellette. En effet, sa mise en examen pourrait avoir d'importantes conséquences politiques alors que les députés israéliens ont désormais moins de trois semaines pour trouver un Premier ministre bénéficiant du soutien d'au moins 61 d'entre eux (sur 120).

Si la loi l’autorise à rester à son poste malgré sa mise en examen, la possible défection autour de lui de certains de ses alliés à la Knesset pourrait mettre fin à ses 10 années de règne à la tête du gouvernement israélien. 

Auteur: RT France

Lire aussi : Israël : Netanyahou renonce à former un gouvernement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»