Afghanistan : un commando taliban libère des centaines de détenus

L'armée Afghane a fort à faire face à la rébellion talibane.© Parwiz Parwiz Source: Reuters
L'armée Afghane a fort à faire face à la rébellion talibane.

Un commando taliban a pris d'assaut une prison de l'Est de l'Afghanistan, tuant quatre policiers et ouvrant une brèche par laquelle près de 400 détenus ont pu s'enfuir.

C'est la plus importante opération de libération de prisonniers pas la force depuis 2011. Lundi 14 septembre, un commando composé de six talibans, portant des uniformes militaires, a attaqué une prison de la province de Ghazni, dans l'Est du pays. «Ils ont fait sauter une voiture piégée devant la porte de la prison, puis tiré une roquette et fait irruption dans la prison», a expliqué le gouverneur adjoint de la province, Mohammad Ali Ahmadi.

Résultat de l'attaque : quatre morts, tous des policiers, plus de 10 blessés, et l'ouverture d'une brèche dans l'établissement pénitentiaire, ce qui a conduit à la fuite de plusieurs centaines de détenus. Si Ahmadi parle de 352, le ministère afghan de l'Intérieur évoque le chiffre de 400. L'identité des détenus n'a pas été précisée, pas plus qu'une possible affiliation entre ces hommes et le mouvement taliban. D'après ce mouvement, qui a immédiatement revendiqué l'attaque, les détenus ont été transportés dans une zone sous leur contrôle.

En savoir plus : Une frappe de l'OTAN en cause dans la mort d'au moins onze policiers afghans ?

Il y a cependant des précédents : les militants talibans en Afghanistan et au Pakistan ont déjà procédé à des attaques de prison dans le but de libérer des combattants. En 2011, 500 Talibans s'étaient échappé de la prison de Kandahar, dans le Sud-Ouest, un des fiefs de la rébellion talibane.

En savoir plus : Les talibans élisent leur chef sous la neutralité bienveillante du Pakistan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales