RSF saisit la justice pour le retrait d'une affiche vantant le tourisme en Arabie saoudite

- Avec AFP

RSF saisit la justice pour le retrait d'une affiche vantant le tourisme en Arabie saoudite© Twitter - @CRE_SciencesPo
Une affiche vantant le tourisme en Arabie Saoudite sur un immeuble donnant sur le boulevard Haussmann, en plein cœur du quartier des grands magasins à Paris.
Suivez RT France surTelegram

Ce 29 octobre, RSF a saisi la justice afin qu’elle retire une affiche prônant le tourisme en Arabie Saoudite. Un an après l'assassinat et le démembrement du journaliste Jamal Khashoggi dans un consulat saoudien, l’ONG dénonce une «provocation».

Reporters sans Frontières a annoncé le 29 octobre avoir saisi la justice française dans le but d'obtenir le retrait d'une immense affiche vantant le tourisme en Arabie saoudite, apparue dans les quartiers chics de la capitale. L'ONG voit dans cette publicité, installée un an après l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, une «provocation» et une «atteinte à la dignité humaine».

Une vaste campagne de publicité mondiale

Cette affiche de 342 m2 selon RSF, est apposée sur un immeuble en angle donnant sur le boulevard Haussmann, en plein cœur du quartier des grands magasins à Paris. «[Elle] fait partie d’une vaste campagne de publicité mondiale destinée à promouvoir le pays comme destination touristique», a rappelé RSF, et a reçu une autorisation administrative (sous la forme d'un arrêté préfectoral) le 1er octobre.

«Un an presque jour pour jour après l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué et démembré dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul par des agents de Riyad, RSF estime que cette publicité affiche le cynisme de l’Arabie saoudite, le peu de cas qu’elle fait des réactions internationales et son mépris des libertés fondamentales», s'indigne l'association de défense de la liberté de la presse. Elle se dit particulièrement indignée par le calendrier de cet affichage, qui a été lancé au début du mois d'octobre, coïncidant avec la date anniversaire du meurtre du journaliste, le 2 octobre.

Atteinte à la dignité humaine et trouble à l'ordre public

«Afin d’obtenir le retrait de cette publicité», Reporters sans Frontières a précisé avoir déposé une plainte en référé (une procédure d'urgence) devant un juge administratif, pour demander «que l’arrêté préfectoral autorisant son affichage soit annulé». Et ce, au motif qu'elle constituerait «une inacceptable atteinte à la dignité humaine, et par conséquent un grave trouble à l’ordre public».

RSF a organisé plusieurs actions ces dernières semaines afin d'exiger que toute la lumière soit faite par les autorités saoudiennes sur l'assassinat de Jamal Khashoggi, et que le pays (placé 172e place sur 180 dans son classement mondial de la liberté de la presse) cesse ses graves atteintes à l'égard des journalistes. Dans ce cadre, l'ONG avait notamment disposé des mannequins démembrés devant le consulat d'Arabie saoudite en France, début octobre. L'affichage de cette publicité pour le tourisme dans le Royaume saoudien avait déjà suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : L'Arabie saoudite et le Bahreïn bannissent Al Jazeera des établissements hôteliers

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix