Daesh met deux otages en vente dans son magazine en ligne

Des combattants de Daesh © Reuters Source: Reuters
Des combattants de Daesh

Les photos de 2 otages, un norvégien et un chinois portant des uniformes jaunes et sous-titrés de la mention «à vendre» ont été publiées dans le magazine en ligne de l'Etat islamique, Dabiq mercredi. Daesh affirme que leurs pays les ont abandonnés

Les images sont affichées sous la forme d'une véritable annonce, comme on en trouve des millions sur Internet. La mention «à vendre» attire le regard, tandis que qu'autour, on peut voir un numéro de télégramme destiné à «toute personne souhaitant payer la rançon pour la libération et le transfert du prisonnier».

L'otage norvégien a été identifié comme étant Ole Johan Grimsgaard-Ofstad, 48 ans, d'Oslo, tandis que l'homme chinois est un consultant indépendant de Pékin, Fan Jinghui, 50 ans. Aucune information ne précise où et quand les deux hommes ont été capturés. 

Les adresses et informations personelles des deux otages sont également cités dans l'annonce qui affirme que la Norvège et la Chine ont abandonné leur deux ressortissants, ne faisant «rien de ce qui était en leur pouvoir pour racheter leur liberté».

Tout en confirmant qu'un citoyen norvégien dans la quarantaine avait effectivement été capturé en Syrie en Janvier dernier, le Premier ministre norvégien Erna Solberg a déclaré lors d'une conférence de presse mercredi qu'aucune rançon ne serait versée aux terroristes.

«Les ravisseurs ont présenté une série de demandes dont de très grosses sommes d'argent pour le paiement de la rançon» a-t-elle dit. «Nous ne pouvons céder et nous ne céderons pas aux pressions des terroristes et des criminels. La Norvège ne paie pas de rançon». 

En revanche, aucune nouvelle n'a été signalée de la part du gouvernement de Pékin à propos du ressortissant chinois.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales