Animaux maltraités, enchaînés et gavés : un laboratoire de tests filmé en Allemagne (VIDEO)

Animaux maltraités, enchaînés et gavés : un laboratoire de tests filmé en Allemagne (VIDEO)© Compte YouTube Cruelty Free International
Capture d'écran YouTube Cruelty Free International.

Tournées en caméra cachée dans un laboratoire de recherche en pharmacologie et toxicologie en Allemagne par une association de défense des animaux, des images choc montrent des chiens, des chats et des singes subissant des sévices cruels.

Les images sont terrifiantes. Une vidéo montrant des scènes de maltraitance cruelle sur des chiens, des chats et des singes a été diffusée par l'association allemande de défense des animaux Soko Tierschutz, en partenariat avec le groupe Cruelty Free International.

Ces scènes ont été filmées entre décembre 2018 et mars 2019 chez LPT, un laboratoire d’analyses pharmaceutiques et toxicologiques situé dans la banlieue de Hambourg, en Allemagne, et visent à dénoncer les pratiques d’expérimentations menées sur les animaux. Equipé d'une caméra cachée, un militant de Soko Tierschutz a infiltré le laboratoire en se faisant passer pour un nouvel employé.

Il affirme avoir assisté à des expérimentations sur des singes, des chiens, des chats et des lapins «dans d’atroces conditions», pour le compte d’entreprises du monde entier. Dans la vidéo diffusée, on peut en effet voir des singes avec des colliers métalliques rigides autour du cou se débattre dans leur cage pour s’en débarrasser.

Une législation allemande trop permissive ?

Dans une autre scène, les primates sont alignés contre un mur, attachés à l'aide de sangles par le cou et les membres supérieurs à des structures métalliques. Certains animaux sont gavés avec des tuyaux par des laborantins tandis que d'autres subissent des «tests de toxicité» durant lesquels on leur injecte ou on leur fait inhaler des produits chimiques afin d'analyser les dommages causés.

Un chien gît dans une toute petite cage souillée de son sang, des chats morts dans des sacs poubelle ou d'autres encore vivants mais dont les pattes dégarnies de poils laissent deviner le traitement subi. Evoluant dans un environnement métallique, sans contact avec aucun élément naturel, les animaux semblent développer des comportements exprimant leur stress et tournent en rond dans leur cage.

Friedrich Mülln, un des responsables de l’association cité par Die Welt a dénoncé la législation allemande, qui selon lui n’encadrerait pas assez les expérimentations sur les animaux. Les vidéos des sévices ont été remises à la police qui a ouvert une enquête, rapporte le Daily Mail.

Lire aussi : Lapins entassés, médicaments périmés, manque de lumière : l'association L214 publie une vidéo choc

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»