L'Iran déclare avoir arrêté un opposant «dirigé»par «le renseignement français»

- Avec AFP

L'Iran déclare avoir arrêté un opposant «dirigé»par «le renseignement français»© KHAMENEI.IR Source: AFP
Le général des Gardiens de la Révolution, Qasseim Soleimani, le 2 octobre 2019 à Téhéran (image d'illustration).

Les Gardiens de la Révolution iraniens ont arrêté un opposant qui serait lié aux «services de renseignements français». Rouhollah Zam a dirigé une chaîne sur télégram opposée au gouvernement durant les contestations de l'hiver 2017-2018.

Les Gardiens de la Révolution iraniens ont annoncé le 14 octobre l'arrestation par leur service de renseignement d'un opposant qui vivait en exil et qui serait «dirigé», selon eux, «par le renseignement français».

Rouhollah Zam, ancien journaliste et aujourd'hui détenu en Iran, a été arrêté au cours d'une «opération élaborée et professionnelle», a écrit le bras armé idéologique de la République islamique d'Iran dans un communiqué.

Les Gardiens de la Révolution ne précisent ni le lieu ni la date de l'arrestation de Rouhollah Zam, qui aurait vécu en France ces dernières années.

Rouhollah Zam a dirigé un canal sur Telegram, intitulé «Amadnews» et fermé par cette plateforme de messagerie cryptée en 2018 à la demande des autorités iraniennes qui le jugeaient «contre-révolutionnaire» et l'accusaient d'encourager un «soulèvement armé».

Ce canal a été accusé par Téhéran de jouer un rôle actif dans la contestation de l'hiver 2017-18, qualifiée par Téhéran de «sédition». En dépit du fait qu'il serait «dirigé par le renseignement français et soutenus par ceux de l'Amérique et du régime sioniste [Israël]», Rouhollah Zam serait «tombé dans un piège» qui lui avait été tendu, selon les Gardiens.

Les agents chargés de le traquer seraient parvenus à leurs fins à l'aide, selon eux, «de méthodes de renseignement modernes et en recourant à des tactiques astucieuses».

Les Gardiens estiment dans communiqué qu'il s'agit d'une «grosse opération, qui montre la défaite des services de renseignement de l'ennemi et prouve que ceux-ci sont à la traîne par rapport à la puissance du service de renseignement [des Gardiens]».

Lire aussi : Le chef de la diplomatie iranienne met en garde les Européens contre la «brute» américaine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»