Mélenchon appelle la France à «aider» l'armée syrienne contre «l'invasion de l'armée d'Erdogan»

- Avec AFP

Mélenchon appelle la France à «aider» l'armée syrienne contre «l'invasion de l'armée d'Erdogan»© Philippe LOPEZ Source: AFP
Jean-Luc Mélenchon s'exprime le 25 septembre 2019 à l'Assemblée nationale (image d'illustration).

Le leader de La France insoumise a exhorté son pays à «aider» Damas face à l'opération militaire lancée par Ankara. Le gouvernement syrien, selon l'agence Sana, a envoyé des troupes dans le nord du pays pour «affronter l'agression» de l'armée turque.

«Excellente nouvelle. L'armée syrienne va défendre son pays contre l'invasion de l'armée d'Erdogan et de leur supplétif djihadiste. La France doit les aider», a écrit le chef des files de La France insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon sur Twitter le 13 octobre.

L'agence de presse publique syrienne Sana avait annoncé peu auparavant que les autorités syriennes avaient décidé d'envoyer des troupes dans le nord du pays pour «affronter l'agression» de la Turquie, qui y mène depuis cinq jours une offensive contre une milice kurde.

Depuis le 9 octobre, la Turquie et des supplétifs syriens mènent dans le nord de la Syrie une offensive dont le but affiché est d'éloigner de la frontière la principale milice kurde de Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG).

Les forces turques et leurs alliés locaux ont avancé en profondeur en Syrie le 13 octobre, semblant en passe d'achever la première phase de leur offensive contre les forces kurdes, lâchées par Washington qui a annoncé le retrait de près de 1 000 soldats du nord syrien. Au cinquième jour de l'offensive visant à s'emparer de secteurs frontaliers tenus par une milice kurde syrienne, les autorités kurdes ont par ailleurs annoncé la fuite de près de 800 proches de djihadistes du groupe terroriste Etat islamique.

Ce 13 octobre, lors d'une conversation téléphonique avec son homologue américain Donald Trump, le président français Emmanuel Macron a déclaré que l'offensive turque en Syrie devait cesser «au plus vite». Le chef d'Etat français «a souligné la nécessité avant toute chose d’empêcher toute résurgence de Daesh dans la région, de soutenir ceux qui se sont battus sur le terrain à nos côtés contre les terroristes et de protéger les populations civiles». Le président de la République a également convoqué le même jour, à 22h, un conseil restreint de défense sur la Syrie.

Lire aussi : Syrie : Damas envoie des troupes dans le nord face à l'offensive turque

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»