«Où est mon dictateur préféré ?», se serait demandé Trump lors d'une rencontre avec al-Sissi

«Où est mon dictateur préféré ?», se serait demandé Trump lors d'une rencontre avec al-Sissi© KEVIN LAMARQUE Source: Reuters
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et son homologue américain Donald Trump lors d'une rencontre à Washington, le 9 avril.

En marge du G7, fin août, Donald Trump a rencontré son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Fidèle à lui-même, il aurait entamé la rencontre en se demandant sur un ton enjoué où était son «dictateur préféré», selon le Wall Street Journal.

Depuis son arrivée au pouvoir, le président américain Donald Trump se fait un malin plaisir à bousculer les codes de la diplomatie traditionnelle. Le dernier épisode en date qui traduit son attitude parfois cavalière, à en croire le Wall Street Journal, s'est produit lors d'une rencontre bilatérale avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, en marge du G7 fin août.

Dans une salle du très chic Hôtel du Palais à Biarritz, alors que le personnel des deux délégations attendaient que débute la rencontre, le chef d'Etat américain, à son arrivée, aurait lancé à la cantonade un retentissant : «Où est mon dictateur préféré ?» Selon plusieurs sources présentes à ce moment citées par le Wall Street Journal, les participants se seraient alors murés dans un long «silence stupéfait».

D'après le quotidien américain, rien n'indique que le dirigeant égyptien ait entendu la remarque de Donald Trump, qui aurait été faite sur un ton léger. Lors de leur entretien, le président américain a d'ailleurs loué l'état de ses relations avec Abdel Fattah al-Sissi, soulignant qu'ils avaient commencé à échanger juste après sa victoire à l'élection présidentielle de 2016.

Et il y a fort à parier que cet épisode restera sans conséquences : début septembre, le département d'Etat américain a accordé une aide de 1,3 milliard de dollars à l'Egypte, en dépit des inquiétudes du Congrès américain sur le respect des droits de l'Homme par Le Caire, selon le site spécialisé Al Monitor.

Lire aussi : Donald Trump : le top 10 de ses déclarations les plus fracassantes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»