Canada : Trudeau annonce la dissolution des Communes, coup d'envoi des législatives

- Avec AFP

Canada : Trudeau annonce la dissolution des Communes, coup d'envoi des législatives© Chris Wattie Source: Reuters
Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau à Ottawa, Ontario, Canada. (image d'illustration)

C'est parti pour les législatives au Canada. Le Premier ministre sortant Justin Trudeau a dissous ce 11 septembre la Chambre des communes. Les élections se tiendront le 21 octobre.

Le Premier ministre sortant Justin Trudeau a annoncé ce 11 septembre la dissolution de la Chambre des communes, donnant le coup d'envoi de la campagne pour les législatives canadiennes du 21 octobre.

Le dirigeant libéral, qui brigue un deuxième mandat, a rencontré la gouverneure générale Julie Payette pour lui demander de dissoudre la chambre basse du Parlement, conformément à son rôle de représentante de la reine Elizabeth II, chef de l'Etat.

«J'ai rencontré son excellence, la gouverneure générale, qui a accédé à ma demande de dissoudre le Parlement», a déclaré Justin Trudeau à la presse.

Le dirigeant libéral de 47 ans débute la campagne avec une légère avance sur les conservateurs d'Andrew Scheer dans les sondages.

Mais la tâche n'est pas sans risque pour le Premier ministre sortant, dont l'étoile a pâli depuis un an et demi après un voyage désastreux en Inde et un scandale politique en début d'année, qui éclabousse sa formation.

Un haut fonctionnaire indépendant du Parlement a accusé en août le Premier ministre et son entourage d'avoir indûment fait pression pour que l'ancienne ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould, intercède en faveur d'un groupe québécois d'ingénierie, SNC-Lavalin, afin de lui éviter un procès criminel pour corruption.

Ce 11 septembre, le quotidien de référence Globe and Mail a affirmé que la police fédérale enquêtait sur une possible entrave à la justice dans cette affaire, mais que le gouvernement avait refusé de lever le secret ministériel protégeant certains témoins.

Saisissant la balle au bond, le conservateur Andrew Scheer a accusé Justin Trudeau d'avoir «menti aux Canadiens» et de ne plus avoir «l'autorité morale» pour gouverner.

Cette affaire risque de poursuivre Justin Trudeau pendant cette campagne de 40 jours, où la lutte contre le changement climatique figure parmi les priorités des Canadiens avec l'économie, selon un sondage récent.

Lire aussi : «Impensable» dans une «société libre» : Trudeau s'oppose au projet de loi sur la laïcité au Québec

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»