Le Premier ministre turc accuse l’UE de la «part ridiculement petite» de réfugiés acceptés

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu© Umit Bektas Source: Reuters
Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu

Le Premier ministre turc Ahmed Davutoglu a qualifié l’Europe de «forteresse chrétienne» face aux réfugiés dans son article publié dans les colonnes du journal Frankfurter Allgemeine Zeitung.

La contribution financière de l’UE à l’effort de la Turquie est faible, estime le Premier ministre turc dans le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Il rappelle que la Turquie a accepté plus de deux millions de réfugiés venant de Syrie et d'Irak et a créé «une zone tampon entre le chaos et l'Europe».

En savoir plus : La Turquie accuse l'Europe d'avoir transformé la Méditerranée en «un cimetière de migrants»

Ahmed Davutoglu est allé encore plus loin et a accusé l’Union européenne «de mettre le problème des réfugiés sur le dos de la Turquie et de faire de l’Europe une forteresse chrétienne».

L’homme politique a appelé les pays européens à agir ensemble sur le problème de l'immigration et a souligné que la Turquie était prête à coopérer avec ses «partenaire européens».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales